mardi 22 janvier 2013

Le prophète Redouane Ahrouch se substitue au messager de l'Islam Muhammad


 .
.
Pour Ahrouch, le prophète Muhammad ne fut pas le dernier envoyé d'Allah

Comme le prophète Muhammad avait adressé un message à Najachi, roi d'Ethiopie , Ahrouch Redouane, conseiller communal Islam à Anderlecht adresse le même message à Albert II, roi des Belges.

La comparaison entre les deux messages, que séparent plus de 10 siècles, est frappante. 

Se prenant pour le prophète Muhammad ( voir le site Islam ), Ahrouch plagie l'envoyé de l'islam, en reproduisant de manière quasi identique, en contenu comme en forme, le message que Muhammad avait adressé à Najachi d'Ethiopie.

"Bruxellois surement a pris sur lui de souligner en rouge, tous les mots et les passages, "empruntés" par Ahrouch au message du prophète Muhammad
Lire commentaire et analyse à la fin de cet article.


Ci après le contenu des deux messages:


"Lettre ouverte à Sa Majesté le Roi Albert II



Bruxelles, le 7 janvier 2013


Au Nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux(a)


Sire,


Cette lettre a été écrite par Redouane fils d'Abdeslam ben Ali, conseiller communal à Anderlecht, à Albert fils de Léopold fils d'Albert, Roi des Belges.


Béni soient ceux qui suivent la voie de la Révélation. Gloire à Dieu en dehors de qui il n'y a pas d'autre divinité, Le Maître des Mondes, Le Souverain.


J'atteste que Jésus fils de Marie est l'Esprit de Dieu et Son verbe. C’est Dieu qui envoya à la Vierge Marie,(1) 

Son Archange Gabriel qui lui annonça la bonne nouvelle. 

Dieu l'a créé de son Esprit et de Son souffle comme Il a créé Adam de Sa main et de Son souffle.(2)


Dans l’Évangile, Jésus annonça l’arrivée prochaine du dernier Prophète, Mohammed.(3)

Les premières versions de la Bible en attestent. Dans le Saint Coran, Dieu nous enjoint de croire en tous Ses Prophètes, en Ses Anges et en Ses Livres sacrés. 

Tout croyant monothéiste trouvera dans le Coran la satisfaction de sa foi.


Par conséquent, je vous invite à adorer Dieu, l'Unique qui n'a point d'associés et à Lui obéir, ainsi qu'à suivre la voie de l’Islam(4) qui est l’achèvement du monothéisme annoncé par Abraham, salut et paix de Dieu sur lui et sur sa descendance.


En embrassant l'Islam, vous trouverez la Paix et Dieu vous donnera une double récompense. Si vous le rejetez, vous porterez sur vos épaules le fardeau des péchés de vos sujets et de vos fidèles.(5)


J'ai accompli ma tâche en vous transmettant la Bonne Nouvelle. A vous, Sire, de prendre la décision qui convient.(6)


Que la Paix soit sur vous ainsi que sur votre famille et sur tous ceux qui suivent la voie droite, celle de ceux qui ont obtenu la satisfaction de Dieu.(7)


Redouane AHROUCH


----------------------


Message du prophète Muhammad à Najachi, roi d'Ethiopie

"Au nom de Dieu, celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux.(a)

De Muhammad, le messager de Dieu, à Najachi, roi d'Ethiopie

Je loue un Dieu unique, le Roi, le Saint, Artisan de la paix, le Protecteur, le Tout Puissant.

Je certifie que Jesus le fils de Marie, l' immaculée conception, de la façon dont a été crée Adam, d'un souffle de Dieu
Je prêche l'adoration d'un Dieu unique, qui n'admet pas de rivaux, la soumission à sa volonté et à sa confiance totale en celui qui m'envoie, car je suis l'envoyé de Dieu et je t'appelle ainsi que ton armée, à Dieu, à lui le Puissance et la Gloire.

J'ai transmis mon message et prodigué le bon conseil. Suivez mon conseil.

Salut à quiconque suit le chemin droit"


Le roi Najachi avait répondu à l'émissaire du prophète, en ces termes:

" Je sais que Jesus a prédit l'avènement d'un prophète, mais ceux qui me soutiennent ici, sont très peu nombreux.

Donnez moi un peu de temps pour convaincre les gens."

 Commenataire de Bruxellois surement


- Comme le fit le prophète Muhammad, Redouane Ahrouch évoque la puissance et la miséricorde de Dieu.

- Comme le prophète Muhammad, il rappelle le souffle de Dieu et l'immaculée conception.

- Comme le prophète, il invite un roi ( Albert II ) à rejoindre l'islam et s'inspirer du Coran.

- Il avertit le roi Albert II et les siens, après lui avoir prodigué son conseil et montré la voie

 Analyse:

En créant la liste ISLAM, Rédouane Ahrouch, n'a pas initié un engagement politique ou décidé de fonder un mouvement "citoyen".

En choisissant le vocable ISLAM, Redouane Ahrouch a voulu inscrire son engagement dans une optique mystique et profondément  missionnaire et de conversion.

Consciemment ou non, Redouane Ahrouch est un conquérant, un redresseur des torts, au nom de l'islam, son ISLAM.

Les élections communales, régionales ou fédérales ne représentent pour Redouane, qu'un tremplin pour l'accomplissement de ce qu'il croit être Sa mission de conquête.

En optant pour "ISLAM" comme dénomination de sa voie, il indique à quiconque se proclamant de cette religion, que sa place ne peut se situer qu'à l'intérieur de la démarche missionnaire d'Ahrouch.
 
La lettre envoyée à Albert II découle des mêmes phantasmes, à savoir:
-
- "Je suis l'ISLAM et je suis le Prophète".

- Il avertit le roi des Belges et à travers lui, tous les non musulmans et même les Musulmans, se situant hors de sa sphère intransigeante et intolérante, qu'en dehors d'ISLAM, son mouvement, il n y aura point de salut.

- C'est en cela que l'illuminé Redouane Ahrouch est dangereux.

- Sa conception de l'islam porte, de manière on ne peut plus claire, les signes de l'exclusive et de la violence à venir. 

- Cette violence qui transparait dans les avertissements qu'il profère à l'encontre de quiconque se dressant contre la volonté de son Dieu.

Cet homme est dangereux .

Les Musulmans ont le devoir de l'arrêter.

  
         .
  
      

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire