samedi 18 mai 2013

Gay pride bruxelloise: ceux qui y étaient et ceux qui brillaient par leur absence


Les organisateurs de la Gay Pride de ce dimanche 18 mai 2013 ont annoncé la présence de 80000 personnes 


Rayon élus allochtones, de ce qu'il m'a été possible de voir, lors de cette Gay Pride, l'échevin et député bruxellois, Ouriaghli Mohamed, manifestement gêné, a joué au DJ sur les marches de la Bourse 

A noter qu'en 2011, répondant à une question d'un blogger, le même Ouriaghli avait déclaré: 

"- Non, non, t'es fou ! je ne fais que passer. Je vais à une réunion" (l'enregistrement vidéo est disponible)


                                                             Ouriaghli Mohamed
Yamila Idrissi du Sp.a pointait un nez discret lors de la manif de ce samedi.

Absence remarquable: celle de Jamal Ikazbane, présent le 12 mai au cimetière de Chastre lors de la commémoration de la bataille de Gembloux, durant laquelle des centaines de soldats marocains avaient été tués.

Prochaines élections obligent: la cause Gay n'est pas la priorité du protégé de Moureaux.

Hamza Fassi Fihri, qui avait marié des homos lorsqu'il officiait comme échevin de l'Etat civil à Bruxelles Ville, était aujourd'hui, aux abonnés absents.

Ceci au moment où il vient de signer au parlement régional bruxellois, un projet d'ordonnance éminemment communautariste avec l'Ecolo Ahmed Mouhssine (lui aussi absent aujourd'hui), ordonnance visant à accepter le linceuil,  pour les enterrements musulmans dans les cimetières multiconfessionnels.

Comme si cette connerie constituait la grande priorité du moment

Outre un char socialiste, l'on pouvait noter la présence de Rudy Vervoort, de Laurette Onkelinckx, et du grand leveur du coude, Freddy Thielemans. 

Point de Rachid Madrane, également présent à Gembloux, l'autre jour.

Un char Ecolo, un autre char MR, un char Cd&v ont circulé le long du boulevard Anspach

Le Cdh n'avait pas de char mais Milquet serrait les mains des participants lors de la Pride de ce samedi

Etaient également présents, les Ecolos-Groen, Zoe Genot, Bruno De Lille et Marc Nollet


Fadila Laanan, qui avait en 2011, distribué des capotes aux participants à la Gay Pride n'est pas apparue lors de la manifestation de ce samedi.

Pour le coté contenu: tout en se réjouissant du vote français de la loi, autorisant le mariage homo, les participants à la Pride ont déploré le fait que beaucoup de pays de par le monde, refusent à ce jour de suivre l'exemple hexagonal.

Ils ont aussi dénoncé l'homophobie, qu'ils estiment en augmentation, citant au passage des passages à tabac, des agressions et même des meurtres commis contre des Gays dans de nombreuses régions du monde.

Pour le reste, cette Gay Pride, qui s'est déroulée dans une ambiance bon enfant et de bonne humeur, n'a pas beaucoup différé de celles qui l'avaient précédées les années passées.

Aucun incident notable à déplorer si ce n'est une scène d'une rare obscénité: sur un char, une nana se masturbait " pour du vrai "en introduisant sa main dans son slip. 

La bière a bien coulé à flots, ce qui a fait le bonheur des cafés et autres débits situés sur le parcours du très, très long cortège.

.





  

1 commentaire:

  1. Je suis plié en 4 avec l'expression "grand leveur de coude". Gembloux et Chastres plus précisément est plus verdoyant et à l'abri des regards également pour faire une campagne!

    L'ambiance était bonne à la Gay Pride et c'est le plus important. La tronche d'Ikazbane et de ses sous-fifres n'a pas manqué à la Fête ! Retenons aussi que son ancien supérieur hiérarchique n'était pas présent non plus ! Pour la nana, j'ai manqué quelque chose...J'aurai voulu voir cela !

    Il y a des jours comme cela, pour larmoyer dans une cimetière et d'autres pour faire la fête.

    Des personnes sont venues de Liège pour la mémoire de Ihsan Jarfi ce qu'on pouvait voir sur des T-Shirt.

    Vive les anciens combattants, vive la Gay Pride et santeeey comme le dit si bien Freddy !

    RépondreSupprimer