jeudi 22 octobre 2015

Autopsie d'un Khoubziste en politique

.
.

Définition d'un khoubziste politique 


...Lorsque j'ai balancé vers le début de l'année 2000, ce concept sur la toile, nous parlions auparavant d'"alimentaires".

En fait, le Khoubzisme est un "courant" politique qui a toujours existé mais qui a connu un développement considérable depuis que les partis politiques belges et bruxellois en particulier, ont commencé à faire appel à des candidats issus de l'immigration, pour s'assurer les voix de l'électorat allochtone

Ce courant n'aurait pu prospérer et se développer sans l'acharnement du PS et du Cdh à se positionner sur la place bruxelloise pour bénéficier des milliers de voix de nouveaux Belges.

Un Khoubziste allochtone est avant tout un type qui a rarement cotisé à la sécurité sociale à partir d'un job dans le privé mais a toujours bénéficié d'emplois subsidiés et financés par des programmes de reclassement des chômeurs ( et donc de moyens émargeant à cette même Sécurité sociale), chers à l'assistanat socialiste.

Ce sont souvent des frottes manches et colleurs d'affiches de grands chefs blancs comme Flupke Abou Fatima, Picqué, Milquet et autres Onkellinkx.

C'est aussi des mecs ou des nanas qui, de récente arrivée en Belgique pour effectuer des études, ont trouvé que le miel et le beurre sont délicieux dans le plat pays et décidé de s'y incruster malgré l'arrêt de l'immigration en 1974.


Que fait un khoubziste bien au fait de la "procédure" de détournement des règles en matière de séjour belge ?  il s'efforce après avoir abandonné ses études, de se marier avec une fille de seconde génération ou avec une jeune (ou vieille) autochtone, pour obtenir la régularisation de son séjour en Belgique.

Jeune ou vieille femme qu'il s'"arrange" de rejeter après quelques années de mariage. Le temps d'obtenir sa nationalité belge et de se lier d'amitié avec un bonze PS.

Je pourrais vous citer quelques dizaines d'élus émargeant à ce profil carriériste et opportuniste (khoubziste en somme), des élus qui ne quittent pas les marchés et les mosquées des quartiers immigrés durant les campagnes électorales et qui nous bassinent avec leur phraséologie creuse comme étant les représentants du peuple belge.

Quand il quitte un parti politique pour en rejoindre un autre, un khoubziste part avec armes et bagages (entendez mandats et jetons de présence).

Ou qui écrase en sachant que le moindre écart à la suprématie de son chef, serait susceptible de briser net sa carrière d'incrust.

Il existe des khoubzistes de première catégorie, ceux que j'appellerai les fantassins, la piétaille, les deuxièmes 7alloufs ou encore la meute semblable à celle de la chasse à courre.

Ce sont des personnes souvent incultes et nullement instruits, qui se contentent d'occuper des fonctions d'animateurs de squares ou des pseudos artistes, attachés ad vitam éternam, à des maisons de jeunes, des services de prévention, des Asbl bidons et autres services "jeunesse ou cohésion sociale".

Ceux là, du fait de leur emploi rémunéré, dans ces services crées pour les intégrer, ne prétendront jamais à faire de la politique au niveau régionale ou fédéral. 

La seconde catégorie est celle que j'appellerai la classe médiane. Elle se compose de types moyennement instruits à qui le parti fait appel pour les positionner en tant qu'interfaces administratifs et bureaucratiques entre les immigrés et la commune, la région ou la communauté.

Il s'agit en fait d'employés engagés auprès de missions locales, des services communaux administratifs ou d'agents de gestion du chômage ou des allocations du CPAS. 

Ou encore de khoubzistes émargeant à des cabinets d'échevins 

La troisième catégorie est celle qui se compose de privilégiés ayant eu l'opportunité de se lier d'amitié avec les familles des grands chefs blancs ou de ceux et celles qui hypocritement et mensongèrement prétendent être laïques ou francs maçons.

Mais ces professions de foi faussement laïques n'interviennent qu'à la veille du troisième mandat électif, celui conduisant à des postes de haute responsabilités ( cabinetards ministériels, ministres, secrétaires d'état...etc) et par la même à l'assurance d'une pension à vie.

Vous en connaissez certainement des khoubzistes

.

Khoubz signifie pain en Arabe et Aghrom signifie pain en berbère. 

Les Aghromistes sont les khoubzistes dans la variante amazigh de ce concept 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire