dimanche 25 septembre 2016

Le plus "vieux" élu communal de Saint Josse ....n'a jamais ...

.
.
...ambitionné  autre chose que le mandat de conseiller communal 

En octobre 1994, Abdeslam Smahi arrive au conseil communal avec un nombre de voix se situant parmi les dix premiers de la liste du bourgmestre d'alors, Guy Cudell

Tous ceux qui sont venus bien après lui comme Azzouzi, Jabour, Namli, Medhoune et même Kir, ont eu tout le loisir d'émarger à des fonctions en vue au sein du collège ou dans des structures para communales (CPAS, HBM, Mission Locale etc...), sans que Abdeslam ne décolle de son statut basique de conseiller communal

22 ans plus tard, et hormis l'un ou l'autre mandat petitement jetonné, notre plus ancien élu ten noodois demeure heureux avec son mandat et celui au sein de Sibelga et de l'un ou l'autre organisme 



Notre élu n'a jamais cherché à revendiquer une fonction d'échevin ou de président du CPAS.

Pourtant Abdeslam Smahi a démarré trop tôt sa carrière militante

Aux cotés de feu Mohammed Baroudi et surtout de Ahmed Lahrizi, enseignant dans une école publique, l'actuel élu ten nooodois a été parmi les premiers qui ont siégé en 1975 au sein du Conseil ten noodois, consultatif des bruxellois non Belges.

 
Très actif à Saint Josse et très proche de Guy Cudell, Smahi a depuis le début des années 1980, obtenu d'occuper des petits emplois communaux (responsable du service de contrôle des chômeurs notamment)

Et surtout organisateur des buffets et autres banquets agrémentant les fêtes de la Ligue ouvrière à Saint Josse

Abdeslam n'a jamais fait de vagues et s'est toujours rangé du coté du gagnant....

Son flair animal à ce niveau lui a dicté lorsque ce fut le moment, de se ranger du coté de Jean Demannez avant de devenir un sérieux agent de propagande électorale d'Emir Kir.

Le couscous party, ça le connait à tel point qu'il est le devenu le cuisinier attitré des fêtes du PS ten noodois

Smahi fut membre actif du mouvement religieux venu du Pakistan, le Tabligh, déjà en 1980....

Il effectua de nombreux périples vers les lieux saints de l'islam, comme guide de groupes de pèlerins de Belgique

Comme membre du Tabligh (un mouvement salafiste de piété), il fut à l'origine du recrutement auprès de la mosquée Annour de Schaerbeek du plus célèbre des chanteurs marocains, Abdelhadi Belkhayat.

Ce fut chez lui que cet artiste logea durant près d'un an lors de son séjour en Belgique au début des années 1990.

Un parcours des plus atypiques que celui de ce conseiller communal, qui n'a jamais ambitionné, un quelconque statut ou privilège.







Danse endiablée d'Abdeslam Smahi lors d'une braderie

2 commentaires:

  1. Khoubziste de catégorie 1

    RépondreSupprimer
  2. http://1210sjtn.blogspot.com/2016/09/abdesselam-smahi.html

    RépondreSupprimer