mardi 30 janvier 2018

Communales 2018 (2)

.
 Un PS sans tête (s) et dominé par les communautaristes ...


Farida Taher, candidate vedette du PS  Molenbeek

Picqué est fatigué et sans envie de continuer à servir de Zorro au parti, se retire sur ces terres Saint Gilloises.

Moureaux lui, est achevé par les derniers attentats auxquels il a contribué en fermant les yeux sur les dérives islamistes dans sa commune.

https://bruxellois-surement.blogspot.be/2016/03/il-nest-pire-aveugle-que-celui.html

Voilà donc le PS bruxellois sans tête (s) et sans leaders fédérateurs et autoritaires.

Si on ajoute à cela l'échec cuisant de Laurette Onkelinkx à Schaerbeek et l'abandon de la section PS de cette commune à son triste sort et au très négationniste Özkara, par la résidente de Lasne, on peut dire qu'aujourd'hui, tous les ténors bruxellois de ce parti sont hors du jeu politique de la région.

Onkelinkx, qui en plus de sa déglingue schaerbeekoise, nous a légué son protégé bruxellois, le voleur des deniers des pauvres Yan Mayeur. 

D'abord en le plaçant à la tête du CPAS de Bruxelles Ville et ensuite en l'imposant comme maïeur, sans légitimité, à la tête de la commune la plus prestigieuse du pays.

Chacun connait la suite: Samu social, piétonnier, cumuls..etc.

Bien entendu, tant Laurette que Moureaux ont tout fait pour positionner leur progéniture utilement:

Julien à Saint Gilles (à l'affût du départ de Picqué) et Catherine Fatima Moureaux à Molenbeek, pour perpétuer la lignée bourgeoise des Moureaux.

Son père s'étant retiré à Villers la Ville pour calmer le jeu macabre auquel se sont livrés les terroristes molenbeekois.

Sauf  que Catherine n'est pas Philippe:

D'abord parce que c'est une femme...et qui ne porte pas le foulard. Et à Molenbeek chez les militants et la base du PS, cela compte.

Ensuite parce qu'un certain Ikazbane Jamal veille au grain. 
Lui qui a toujours et depuis qu'il n'est plus animateur aux parcs communaux (il n y a pas de sots métiers...subsidiés par la Région et la Communauté française), aspire à succéder au Mollah de la commune.

Mais ce dernier ne voulut jamais que ce fut un "immigré" qui accédât à cette fonction.

Alors, Jamal va tout faire pour apporter la démonstration pas l'absurde que ce n'est pas comme cela que les choses devraient marcher à Molenbeek. 

Et Catherine le sait!

A Anderlecht, Fadila Laanan qui se comporte comme la patronne de la section depuis qu'elle fut désigné ministre communautaire par Moureaux et Di Rupo, est amplement rejetée par sa section.

Elle vient d'annoncer "Ou tête de liste ou rien du tout!"



Et bien ce sera rien du tout...A moins que la secrétaire d'état aux poubelles ne revienne à de meilleures dispositions..

Puisque Tomas, de son prénom Eric, a déjà sa liste avec Fadila à la 5 ème position et a convenu avec le MR, la constitution d'une majorité pour les 6 années à venir (3 ans pour Eric - 3 ans pour Van Ghoitshoven).

A la STIB comme à Bruxelles Propreté, il me revient que le mot d'ordre des milieux allochtones est de boycotter Laanane.

N'avait elle pas déclaré que la société des Transports bruxellois était infestée d'affreux barbus intégristes ?

Avec Kir, Saint Josse sera toujours un émirat avec comme centre de gravité Ankara, l'ambassade de Turquie à Bruxelles et les Diyanet. 

La disproportion entre la présence des populations issues du monde musulman et le nombre d'élus 'musulmans" du PS  à Bruxelles est on peut plus flagrante.

Elle est même hallucinante (Saint Josse, Bruxelles Ville, Molenbeek etc.....)

Le PS que les sondages donnent amoindri à Bruxelles, sauvera la mise grâce aux stembloks ethniques.

Et l'ensemble des candidats sortants comme rentrants feront campagne dans les quartiers "immigrés" de la capitale.

En cela compris les très "laïques" Madrane et Laanane ou Saidi 

Laaouej, le porte parole du PS à la Chambre des représentants, sera tête de liste à Koekelbergh où il siège sans relief comme conseiller communal, à moins qu'il ne se décide enfin à débouler dans un territoire arabo musulman de Bruxelles.

Dans les entités situées en dehors des zones de concentrations arabo musulmanes, le PS boira, à n'en pas douter, la tasse.


----------------------------------------------------------------------------


Prochain article: Le MR à Bruxelles (lundi prochain)


Vos commentaires sont les bienvenus
















5 commentaires:

  1. Aux dernières nouvelles Julien laisse tomber Saint-Gilles http://www.lacapitale.be/184240/article/2018-01-30/uyttendaele-renonce-au-scrutin-communal-saint-gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. J'avais relevé cette info.
      Julien sait qu'il va friser le ridicule s'il se présente aux prochaines communales.
      Il se réserve pour les régionales de 2019.
      La stratégie du duo Laurette - Uytendaele est de le positionner plus tard pour la présidence du gouvernement régional Bruxelles.
      Ils se disent qu'il a le temps!

      Supprimer
  2. Laaouej "à moins qu'il ne se décide enfin à débouler dans un territoire arabo musulman de Bruxelles" : impossible il a déjà déclaré qu'il serait tête de liste à Koekelberg. Ils ont parlé de le parachuter à Jette ou Schaerbeek mais ça ne s'est pas fait. http://1210sjtn.blogspot.be/2016/10/communales2018-Ahmed-Laaouej.html

    RépondreSupprimer
  3. Madame poubelles briguait le mayorat. Elle avait dot tete de liste ou rien. Elle renonce finalement. Tant lieu. Comme milquet a la ville de bruxelles
    http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/anderlecht-fadila-laanan-ne-sera-pas-candidate-aux-elections-communales-5a79f61acd70f924c7e087fe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle rate sa carrière .
      La Belgique est d'abord un pays de communes.
      Et tout homme ou femme politique qui ne perce pas au niveau communal finit par chuter!

      Supprimer