jeudi 24 mars 2016

A la Dernière Heure, ce sont de vrais têtes à claques:..Après avoir posté une vidéo de l'"explosion de Zaventem"...

.
 ...qui s'est avérée quelques minutes plus tard comme  étant une explosion à Moscou...Ils récidivent


A gauche, c'est lui en "Walking dead" et à droite, c'est toujours lui en Johnny Depp

De fait, la capture d'écran présentant l'explosion qui s'était produite à Moscou comme étant une déflagration s'étant déroulée à Zaventem, n'a pas poussé les "limiers" de la DH, de faire dans le sérieux...

Que du contraire, ils sont les premiers ...et les seuls d'ailleurs à avoir claironné hier, que Najim Achraoui avait été arrêté à Anderlecht...sans citer leur source (car, il n y a pas de source)

Or, un peu plus tard, la police spécialisée dans l'identification des corps à Zaventem déclare sans ambages que le Belgo marocain Achraoui est bien le second kamikaze qui s'était fait sauter à Zaventem après avoir actionné sa valise remplie d'explosifs et provoqué la boucherie qui nous endeuille.

Ce parasitage de l'enquête provoquée par la DH est de nature à perturber le travail des spécialistes qui tentent 24/24, d'avancer dans le minutieux travail d'identification des corps des victimes

Il faut qu'ils arrêtent un peu de vouloir jouer à Wikileaks et de s'occuper de ce qu'ils savent de bien: les pages du sports reprenant les résultats du week-end

Autrement, on finira par les surnommer: "La DC" ou La Dernière connerie...


Qui est Laachraoui ?

Le deuxième homme qui s’est fait exploser mardi à l’aéroport de Bruxelles a été identifié comme étant Najim Laachraoui, un Bruxellois d’origine marocaine de 24 ans qui était recherché dans l’enquête sur les attentats de Paris.

Le « deuxième homme » des attentats de Bruxelles est d’origine marocaine, ont indiqué à l’AFP deux sources policières confirmant les informations de médias belges.

Son ADN avait été retrouvée dans plusieurs habitations utilisées par les commandos du 13 novembre ainsi que sur du matériel explosif utilisé lors des attaques jihadistes à Paris et Saint-Denis (130 morts).

Le quotidien flamand De Standaard et la chaîne publique francophone RTBF ont affirmé en début de soirée qu’il était le deuxième kamikaze mort dans le hall des départs de l’aéroport de Bruxelles mardi avec Ibrahim El Bakraoui. La double explosion a fait au moins 15 morts, et un troisième assaillant a pris la fuite.

Les sources policières qui ont confirmé l’information à l’AFP n’ont pas précisé ce qui avait permis de l’identifier.

Najim Laachraoui, né le 18 mai 1991 au Maroc, avait grandi dans la commune bruxelloise de Schaerbeek d’où étaient partis mardi à l’aube en taxi les assaillants de l’aéroport, selon le parquet fédéral belge.

Depuis lundi il était « activement recherché » dans l’enquête sur les attentats de Paris, le parquet fédéral ayant découvert que c’est lui qui se cachait sous la fausse identité de Soufiane Kayal.

C’est sous ce faux nom qu’avait été louée la maison d’Auvelais, près de Namur, utilisée par certains membres des commandos du 13 novembre et qui avait été perquisitionnée le 26 novembre dernier. 

Des traces de son ADN y ont retrouvées ainsi que dans la planque de Schaerbeek, où avaient été confectionnées les ceintures d’explosifs et par laquelle le suspect clé des attentats de Paris, Salah Abdeslam, est passé.

Laachraoui, qui était parti en Syrie en février 2013, avait été jugé par défaut en février à Bruxelles dans le procès d’une filière de recrutement de combattants pour la Syrie et une peine de 15 ans de prison a été requise à son encontre.


Outre la double explosion de Bruxelles-Zaventem, une autre attaque-suicide a été menée mardi matin dans une station de métro de la capitale belge en plein quartier européen. Le kamikaze Khalid El Bakraoui est mort dans l’explosion. Les attentats à Bruxelles ont fait au total 31 morts et 270 blessés selon un dernier bilan officiel communiqué à la mi-journée (mercredi 23 mars) par le parquet fédéral.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire