vendredi 13 juillet 2018

A Molenbeek, il y aura une majorité MR-PS

.
.
....Ecolo et le Cdh goûteront  à l'opposition.


Comme on l'aura noté depuis des semaines, voire depuis des mois, le MR et le PS Molenbeekois ont décidé d'enterrer la hache de guerre à l'approche des élections communales du 14 octobre

Et hormis les malheureuses sorties de certains responsables de la section  PS de la commune, relatives au recrutement par le MR de Mohamed El Bachiri, quasi aucune attaque n'a dépassé le politiquement correct entre Rouges et Bleus Molenbeekois.

Il se susurre même que de très discrets contacts auraient eu lieu avant l'été entre les deux Dames blanches responsables des deux formations.

Ce qui inquiète le Cdh local d'où je tiens l'information liée à ces contacts.

Écolo quant à lui, est totalement sonné depuis que Analisa Gadaletta (Groen) a décidé de mettre en difficulté l'islamique Turine, par la publication de son ouvrage sur le danger du repli sur soit islamique à Molenbeek.












 Très outrée par l'audace de l'échevine Groen, l'édile verte francophone "sort" son revolver sous la forme d'un livre



 (   ) digne de celui publié il y a deux ans par Tarik Ramadan que l'islamologue incarcéré en France avait intitulé, excusez du peu : Le Génie de l'islam.

Celui de Sarah, lui, porte le titre pompeux de: Molenbeek, Miroir du monde.......

Avec le livre du Mollah Moureaux,  sorti après sa responsabilité politique écrasante  dans les attentats islamiques de Bruxelles, Molenbeek devient ainsi une terre d'écrivains politiques.

Ecolo, démuni de véritables thèmes d'une campagne qui s'annonce houleuse et divorcé de son aile néerlandophone qui présentera une liste séparée, cherche à chasser sur les terres occupées jadis par Philippe Moureaux et ciblées présentement par tous les partis de la place et surtout par le Frère musulman El Khannouss, qui en son temps, avait entraîné dans son club Molenbeekois d'arts martiaux, certains des jeunes qui se sont fait exploser à Bruxelles.

Mais à cette époque, ces jeunes, comme le dira plus tard, l'islamiste Cdh, étaient des "enfants de bonne famille".

En conclusion, la clientèle électorale musulmane du 1080, se trouve au centre d'un intérêt majeur de la part de tous les partis de la place Molenbeekoise.




L'arrivée sur la liste de Schepmans de l'époux de feu Loubna Lafquiri, victime de l'attentat de Maelbeek, entre dans ce calcul visant à infiltrer l'électorat islamique, voire même islamiste par le MR.

En levant ses 4 doigts, signe de ralliement des barbus égyptiens, lors d'une récente manif "antiraciste" à Molenbeek, le caporal Ikazbane a voulu se rappeler aux bons souvenirs de l'électorat mis sous tutelle par les mosquées marocaines de la commune.




Ikazbane, rallié aux frères musulmans de la commune, porte désormais lla barbe de Mohamed Morsi

Jamais Molenbeek n'aura autant dépendu du  vote islamique que lors des prochaines élections.

Le cancer Moureaux aura ainsi contaminé par ses métastases,  tous les acteurs politiques de cette commune en cela compris Défi, devenu également un refuge pour islamistes.  

   


dimanche 1 juillet 2018

Kir est un agent d'influence d'Erdogan en Belgique

.


Lors des élections communales d'octobre 2018, Émir Kir est assuré de remporter haut la main, le scrutin communal et de rempiler comme bourgmestre pour la législature prochaine.

Il en est d'autant plus assuré que l'allégeance à sa personne de sa communauté d'origine est quasi totale.

Les Turcs de Saint Josse qui ont voté massivement pour Erdogan lors des récentes consultations turques apporteront au poulain ten Noodois du nouvel Ataturk, les voix nécessaires pour une nouvelle législature.



Genot a aussi son "Turc"


L'ambassade de Turquie et les Diyanet dépendant du ministère turc des affaires religieuses sont d'ores et déjà en ordre de bataille pour faire triompher le négationniste Kir.

Le peu de Belges de souche qui s'accrochent vaille que vaille à leur présence à Saint Josse, par tradition, nostalgie ou dénuement économique, continueront à voir tous les restaurants, cafés et tavernes belgo belges, fermer leurs portes les uns après les autres et remplacés par des snacks à Dorum ou à Pitta.

Rares, même très rares sont aujourd'hui, les débits de boisson qui servent de l'alcool dans le périmètre appelé Petite Anatolie ou ailleurs sur le territoire communal.

Kir a réussi avec l'assentiment de Moureaux, Picqué, Onkelinkx ou Vervoort à greffer une region anatolienne sur un territoire belge.


Le pain turc de Laurette

Il s'est fait aider en cela par une brochette d'opportunistes collabos marocains ou apparentés pour qui seul le Khoubz (le pain)compte.

Jebbour Azzouzi et Jassin se sont scotchés à Kir depuis deux législatures et permettent ainsi à l'islamiste Kir de bénéficier par leur biais des suffrages de la communauté marocaine de Saint Josse.

L'opposition qui n'a jamais dénoncé le phagocytage des structures communales et para communales par une pléthore de recrues turques et accessoirement marocaines, se contente de pointer les manquements de la majorité en matière de pénurie  de poubelles communales ou de l'état des trottoirs.

L'Ecolo Genot comme le caméléon Jassin ou encore le très effécé Cerckx nourissent tous le grand rêve secret de figurer au sein de la future majorité kirienne .

Aujourd'hui, quasi toutes les activités locales sont destinées aux publics non belges.

Les lieux promouvant la culture bruxelloise à Saint Josse ont quasi tous fermé leurs portes ou changé d'affectation.

La partie de la chaussée de Louvain, située entre les places Madou et Saint Josse ressemble à des rues de Sarajevo durant la guerre qui s'est déroulée dans la région des Balkans .

Kir et ses larbins ont beau se targuer d'avoir effectué de ci de là des travaux de rénovation et d'aménagement des rues, il n'en reste pas moins que Saint Josse est aujourd'hui, un émirat ottoman

Merci Qui? 

Le PS bien sûr!

https://bruxellois-surement.blogspot.com/2015/05/pour-charles-picque-le-refus-de-kir-de.html

....

mercredi 27 juin 2018

A qui le tour de prendre la porte à la section Défi d'Anderlecht

.

.
 Alain Kestemont s'arroge la prérogative illégale d'exclure une militante de la section

 L’image contient peut-être : 2 personnes, dont Naziha Bouzidi
Madame Naziha Bouzidi, avec Olivier Maingain lors du dernier congrès de Défi à Bruxelles

Tout d'abord, une précision: Alain Kestemont qui se présente à qui veut l'entendre comme "Chef de file!!!!?" de la section Défi d'Anderlecht ne dispose d'aucune qualité légale au sein de cette entité pour s'arroger le droit d'exclure et de sanctionner qui il veut.

Il n'est ni président encore moins secrétaire général ou même trésorier de la section 

Le titre pompeux de "Chef de file" qu'il brandit pour dominer et intimider ses détracteurs et opposants n'existe nulle part de manière officielle chez Défi. 

On peut admettre en politique, le titre de "Chef de groupe" pour un élu qui coordonne au sein d'une assemblée élue, l'action des mandataires de son parti, mais l'appellation Chef de file est une aberration d'un ridicule qui heureusement ne tue pas. 

Or, Kestemont, déjà condamné par le passé, ne peut pas s'attribuer le titre de chef de groupe, puisque Défi Anderlecht ne dispose que d'un misérable siège au sein du conseil communal, siège  détenu comme par hasard, par .......Alain Kestemont, toujours tête de liste.

La nouvelle victime de ce personnage n'est autre que Madame Naziha Bouzidi, Anderlechtoise de très longue date et militante au sein de la section.

Le président  de cette section abdique de toutes ses prérogatives  et laisse au représentant de Défi au sein du conseil de police de la zone, toute la latitude pour se comporter en tyran au sein de la section.

C'est Kestemont qui décide de rejeter la candidature de Naziha Bouzidi pour les élections d'octobre 2018, sans qu'aucune décision motivée du comité de la section n'ait été prise à ce sujet, encore moins signifiée à l'intéressée .

C'est lui qui lui interdit (voir ci après, messages à Madame Bouzidi) d'assister à une réunion de la section et la menace de l'en empêcher par le recours à la police.      

Nous avons pu entrer en possession de nombreuses communications téléphoniques passées entre madame Bouzidi et des membres de la section Défi d'Anderlecht.

Ces membres dénient à Alain Kestemont le droit de procéder à l'exclusion de membres de la section ou de rejeter leurs demandes de candidature aux élections.

Pire: ces échanges téléphoniques entre Madame Bouzidi et certains membres de la section font ressortir des relents de racisme chez l'intéressé et relèvent le caractère illégal et infractionnel de certains de ses comportements

Un membre n'hésitant pas à indiquer que Kestemont serait mêlé â  une substitution de bouteilles de vin  (remplacement de bouteilles de valeur par d'autres de qualité médiocre) lors d'une soirée organisée par les membres de la section.

Ces communications téléphoniques font état de comportements agressifs et menaçants de la part tant du président de la section que de celui qui se présente comme chef chef de file.

Nous tenons ces enregistrements à la disposition de ceux qui souhaiteraient en prendre connaissance. 

-------------------------------------------

Échanges de messages texto entre Madame Bouzidi et le président  de la section de Défi Anderlecht 



Naziha Bouzid au président de la section:

CHER JOSÉ
DEMAIN  lundi je t'informe que je serai présente à la réunion de section 
Bien à toi 

Copie Kestemont Alain

-------------------------------

Réponse d'Alain Kestemont

Il n en est pas question. La salle te sera interdite et ai besoin nous ferons appel a la police. C est une reunion des candidats et tu n es pas candidate.

Qui plus est Mine Top t interdit l entrée de son établissement. (Ndlr: Top est le tenancier du café où se tient la reunion)

Et je te préviens je ne plaisante pas. Tu es en procedure d exclusion

------

Réaction de madame Bouzidi:

Je suis en droit de savoir par qu'elle biais ma candidature à été rejette
Je suis étonnée de l'information que tu m'as communiquée selon laquelle monsieur Maingain à ordonné mon exclusion du parti

-------------

Réponse d'Alain Kestemont:

Nous ne te répondrons plus. Nous avons suffisamment de témoignages. La question est réglée et toi et moi nous expliquerons en justice. Prends un bo. Avocat

(....) Qui plus est tu as démissionné hier par message à José. Ta démission a été actée immédiatement. Tu n es donc plys membre de DeFI 

-------------------

Réponse de madame Bouzidi:

Il faut savoir :
D'un côté tu dis que la procédure exclusion lance et d'un autre côté tu dis que je suis déjà exclue..
Vous semblez battre le beurre cher Alain

---------

Réaction ( desobligeante) d'Alain Kestemont et attaque contre le MR:

Tu as les neurones en compote  il faut apprendre à lire. Tu étais en procédure d exclusion depuis tes insultes de la semaine derniere  Tu as démissionné hier et ta démission a été actée immédiatement par nos instances. Tu n as donc plus rien à voir avec DeFI. Va au MR, ils ont l habitude de prendre ceux dont DeFI ne veut pas. Si tu m envois un sms de plus ce sera une plainte pour harcelement en plus. Tiens le toi pour dit

------------------------------

Conclusion: Cela ressemble plus à un marécage boueux qu'à une section d'un parti politique.

lundi 25 juin 2018

ملف كوثر فال وموشي فريدمان



معلومات جد خطيرة دفعت الامن البلجيكي لتوقيف متهمة 
بوعشرين




ترقبو

samedi 23 juin 2018

موشي فريدمان شخص غير عادي

.
.
مادا يخفي الهجوم الشرس لموشي فريدمان على رضوان
 البشيري
 ووصف البلجيكي اليهودي لرئيس مايسة ايفانت، بالنصاب والمجرم؟

 موشي فريدمان -  كوثر فال




  يتحرك داخل الأوساط اليهودية ببلجيكا ويزور المغرب بطريقة مستمرة. ويلتق في المغرب باوساط مخابراتية ومع بعض القضاة والسياسيين من البام والأحرار

كما أنه ربط ببلجيكا علاقات وطيدة مع مغاربة يدورون في فلك المخابرات المغربية البلجيكية


كان مقربا حسب ما صرح لنا به، من عناصر تدور في فلك السفارة المغربية منهم البرلماني الاستقلالي محمد سعود ومحمد الروخو مدير قناة الصرف الصحي المخابراتية "مغرب تيفي".

 كما كان مقربا من رضوان بشيري ممون حفلات وأنشطة الأوساط الرسمية المغربية ببلجيكا


خلال زيارة له للمغرب السنة الماضية، تعرف موشي فريدمان على سيدة تدعي انتماءها للجسم الصحفي والإعلامي المغربي وناشطة مدفوعة من طرف المخابرات المغربية للدفاع عما تسميه بثوابت المملكة


واستدعاها للعمل ببلجيكا بدعم منه. هده السيدة التي تسمى "كوثر فال"،  تقدمت بشكوى ضد الصحفي توفيق بوعشرين الدي يحاكم حاليا بالدار البيضاء


دخول هده السيدة على خط قضية بوعشرين جاءت بمبادرة من الأوساط التي دبرت هده المؤامرة وتقاضت قدرا عاليا من الاموال مقابل  توجيهها لبوعشرين تهمة اغتصابها


الا ان كوثر فال وبمساعدة صديقها موشي فريدمان، قررت الخروج من المغرب للإقامة ببلجيكا. 

مااثار حفيظة من دفعها ومولها لاتهام بوعشرين، حيث وبالرغم من استدعائها للادلاء بتصريحها ضمن هده القضية، قررت كوثر فال البقاء ببلجيكا مع صديقها موشي فريدمان الدي وعدها بالزواج من أجل تسوية وضعيتها القانونية ببلجيكا


واكترت شقة رفيعة بالحي الاروبي ببروكسيل تؤدي شهريا 2000 يورو للشركة العقارية التي سلمت لها هدا السكن المتألق



وعند وصولها لبلجيكا، نظمت بتمويل سعودي حصلت عليه بفضل علاقاتها المتشعبة، ندوة بالبرلمان الاروبي ببروكسيل لتلميع صورة السعودية بأوروبا وللتنويه  بعلاقات محمد ابن سلمان مع العاهل المغربي


Le parlement européen abrite le Globe’s Forum pour la promotion de l’intégrité territoriale du Maroc

تم تنظيم هده التظاهرة في شهر نوفمبر 2017, بمبادرة من الجمعية التي اسستها كوثر فال مع موشي فريدمان وغطت فعاليات الندوة الوكالة الرسمية المغربية لاماب، بقلم مديرها بالقطب الاروبي، عادل الزعري، رجل مخابراتي 
بامتياز وصديق للتيجيني محمد

اليوم ومند بداية شهر يونيو الجاري
 توجد كوثر فال رهن الاعتقال بالمركز 127 bis, الخاص باستضافة الأجانب التي صدرت في حقهم أحكام تقضي 
بمغادرة البلاد

http://www.cmf.ch/index.php?page=15&gale=276


وجاء هدا الاعتقال حسب موشي فريدمان صديق السيدة فال، بوشاية من رضوان بشيري الدي تكلف سابقا بحجز الغرف لكل من حضروا ندوة نوفمبر الماضي وبتموين هدا النشاط من مأكل ومشرب


ويفسر موشي اتهامه هدا بامتناع كوثر فال عن أداء فواتير رضوان بشيري


كما نشر موشي فريدمان على صفحته تدوينة ينبه اليهود والمغاربة البلجيكيين من خطورة بشيري الدي يصفه بالنصاب والحتال واللص والمجرم 
(اقرأ أسفله تدوينة فريدمان بهدا الخصوص


كما بلغنا أن فريدمان يتهم بشيري بالتبلبغ للامن البلجيكي بخصوص الزواج الأبيض الدي كان مقررا عقده بين موشي وكوثر فال


هل ستنفد بلجيكا حكم الطرد الصادر في حق كوثر فال ؟ في حال هدا التنفيد ستتعرض هده الأخيرة لمساؤلات ومحاسبات من طرف من دفعوها لاتهام بوعشرين باغتصابها 
وسيعاقبونها على محاولة هروبها لاروبا








عند وصولها لبلجيكا، نظمت بتمويل سعودي حصلت عليه بفضل علاقاتها المتشعبة، ندوة بالبرلمان الاروبي ببروكسيل لتلميع صورة السعودية بأوروبا وللتنويه  بعلاقات محمد ابن سلمان مع العاهل المغربي



jeudi 17 mai 2018

أخنوش يحتكر سواسة ديال بلجيكا


البارحة ليلا ( السابعة مساء) ترأس أنيس بيرو، الوزير السابق للجالية المغربية بالخارج، بمدينة بروكسيل اجتماعا بمطعم "امير" المتواجد ببلدية اندرليخت، التقى فيه مع عدد من مغاربة بلجيكا من أجل إطلاق فرع حزب الاحرار ببروكسيل
الجدير بالذكر أن كل الحاضرين ينحدرون من   مناطق سوس بالمغرب. جاء هدا الاختيار بتعليمات صارمة من طرف مالك محطات  افريقيا للوقود الدي اعتدر للحاضرين عن عدم تواجده معهم لأسباب قاهرة (يعني المقاطعة وافلاس مشاريعه)
وكان قد وقع قبل هدا اللقاء البلجيكي اختيار المكتب المسير للفرع والدي يترأسه السيد بيحميدن مع تعيين نائب له اسمه لحسن حمو. كلاهما ينحدران من منطقة سوس ماسة
الأول كان قد سبق له أن نشط برنامجا باللهجة السوسية باداعة المنار التي لم تعد موجودة وهو يشتغل مهنيا كإسكاف ويملك محلا لإصلاح الأحدية بالعاصمة البلجيكية
اما نائبه والدي ينحدر من نفس المنطقة بالمغرب فهو شخص غامض يتحرك في أوساط التجار المغاربة كموظف جهوي لتنشيط التجارة بجهة الشمال ببروكسيل

مما يعني انه بعد أن اختار البام منطقة الريف لإنشاء فرعه ببروكسيل، وامستردام نظرا لانتماء جل قيادييه لجهة  الريف (العماري، بنشماس، بنعزوز..)، ها هو التجمع الوطني للأحرار يحتكر منطقة سوس ببلجيكا للخروج بفرع له تماشيا مع الانتماء السوسي لاخنوش

اما العرب الدين كانوا قد عملوا سابقا داخل حزب الاستقلال والاتحاد الاشتراكي ببلجيكا، فلا أحد ظل يعيرهم اي اهتمام

jeudi 15 mars 2018

Echallaoui Connection



Salah Echallaoui, président de l'exécutif des Musulmans de Belgique (E.M.B) piège la ministre de l'enseignement et la pousse à mentir!


Madame Schyns doit démissionner après avoir menti au député Écolo Doulkiridis.

Semsettin Ugurlu: Un négationniste qui passe sans cesse entre les gouttes

Afbeeldingsresultaten voor semsettin ugurlu

Le négationniste Semsettin Ugurlu, (second à partir de la gauche), est nommé par Marie Schyns, inspecteur d'enseignement de la religion islamique (Ici, parmi les dirigeants de la Dyanet turque en Belgique)



Le 8 mars 2018, monsieur Doulkiridis interroge en commission de l'Education du Parlement de la Communauté française (Fédération Wallonie Bruxelles), la ministre de l'enseignement au sujet des procédures de recrutement des inspecteurs de religion islamique et lui demande pourquoi elle a pris l'initiative d'augmenter le nombre de ces inspecteurs de 3 à 4 unités.

Le député s'étonne dans sa question de cette décision ministérielle arguant qu'il ne comprend pas le motif de cette augmentation du cadre, puisque depuis 2 ans, les 750 enseignants de religion islamique ont vu leurs horaires d'enseignement religieux rabotés en raison de l'introduction du cours de philosophie et de citoyenneté.

La ministre Schyns s'est mêlé les pinces dans sa réponse et a commis la très grave erreur qui risque de lui coûter sa place, en affirmant que "prochainement, elle procédera à la nomination du 4 ème inspecteur de religion islamique.

Or, d'après nos informations, cet inspecteur avait déjà été nommé depuis un mois par madame la ministre.

Et il n'est autre que le très negationniste et antisémite Semsettin Ugurlu, ex président de l'exécutif des Musulmans de Belgique et avant cela, enseignant de religion islamique à Quaregnon.

En 2007, alors qu'il officiait comme enseignant de religion islamique à Quaregnon, il refusa net d'aborder avec ses élèves une animation proposée par la communauté française, liée au carnet d'Anne Franck.

Suite à ce refus, de nombreuses associations luttant contre le négationnisme et l'antisémitisme, dont le CCOJB, protestèrent auprès de la Fédération Wallonie Bruxelles, sans que cette institution ne prenne les mesures qui s'imposaient à l'encontre de cet enseignant.

On retrouvera quelques années plus tard ce cadre responsable des Diyanet turques en Belgique, comme président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique.

En 2015, et après de nombreux problèmes intervenus en son sein, l'EMB démissione et de nouvelles élections sont organisées au sein des mosquées pour désigner un nouvel organe chef du culte musulman.

Deux grandes structures se mettent d'accord entre elles pour vérrouiller cette opération de renouvellement de l'EMB: Le Rassemblement des Musulmans de Belgique, présidée par l'inspecteur des cours de religion islamique Salah Echallaoui, soutenu et financé par le ministère des  Habous et des Affaires religieuses  marocaines et la Diyanet turque émargeant au ministère turc des Affaires religieuses.


Les mosquées tant turques que marocaines sont si bien encadrées par ces deux antennes qu'à l'arrivée, les pro état marocain et les loyaux à l'état turc se retrouvent, avec la bénédiction du minstre de la Justice Koen Geens et celle de l'Intérieur Joelle Miquet, en position de prendre en main la gestion de l'EMB

Accord secret entre Echallaoui et Ugurlu
Afbeeldingsresultaten voor Echallaoui
Salah Echallaoui, actuel président de l'EMB

A l'issue de ce scrutin tronqué, Echallaoui pour le Maroc et Ugurlu pour la Turquie, passent un gentleman agreement (un accord) secret pour se relayer à la tête de l'EMB: Echallaoui occupera les 3 premières années et Ugurlu rempilera pour terminer la seconde partie du mandat

La pression du Maroc est si forte sur Echallaoui pour le pousser à demeurer à la tête de l'EMB que l'actuel président tente de tout faire pour se maintenir à la tête de l'Organe chef du culte.

Il prend contact avec son remplaçant pressenti, le négationniste Ugurlu pour tenter de le soudoyer et de lui enlever, comme convenu,  l'envie de prendre la présidence de l'EMB.

Il lui propose de le "désigner" comme inspecteur de religion islamique.

UGURLU accepte l'offre.

Echallaoui se fait fort de convaincre, via ses canaux au sein du Cdh,  la ministre de l'Enseignement de procéder à l'augmentation du nombre des inspecteurs de religion islamique.


Nonobstant la diminution des heures d'enseignement de cette religion en raison de l'introduction d'un cours de philosophie et de citoyenneté, la ministre accepte la proposition d'Echallaoui.

Une fois le cadre des inspecteurs augmenté, Echallaoui s'est fait fort, en tant que président de l'EMB, de proposer à la fonction d'inspecteur, son allié UGURLU afin de le faire renoncer à réclamer la présidence de cet organe

La ministre Schyns le nomme en février dernier. C'est à dire bien avant d'avoir répondu au député Ecolo Doulkiridis:
"Je compte procéder prochainement à la nomination d'un quatrième inspecteur de religion islamique" .

Cerise sur le gâteau
------------------------- 

Pour choyer son allié turc et le récompenser d'avoir accepté de renoncer au mandat de président de l'EMB pour les trois prochaines années, Echallaoui s'associe au Diyanet turques pour la réalisation....en Turquie, de Manuels destinés à être des supports aux enseignants de religion islamique dans les écoles de la Communauté française (Lire la Capitale d'aujourd'hui)

Il invite tous ces enseignants, par une lettre circulaire à se procurer ses Manuels réalisés et diffusés par les soins des Diyanet turques.

Ce qui revient à dire qu'à l'insu des responsables de la Communauté française ou avec leur accord! les autorités turques ont réalisé et diffusé au sein de nos écoles, un programme destiné à nos enfants et recommandé par l'inspecteur de l'enseignement et président de l'EMB Echallaoui Salah.

Quand on sait que principal concepteur et financier de ces ouvrages n'est autre que monsieur Halife Haskin, agent des autorités turques en Belgique, celui là même qui a réalisé pour Ankara, une liste des principaux opposants à Erdogan etablis en Belgique, on est en droit de se demander à quel jeu joue Echallaoui qui s'acocquine avec la Diyanet et fait des affaires avec ce genre d'individus

On vient d'apprendre que le vice  président de l'Assemblée générale des Musulmans de Belgique Selim Topbaz vient de démissionner pour protester contre le non respect de l'accord passé entre Turcs et Marocains en 2015.

   https://bruxellois-surement.blogspot.be/2014/04/blog-post.html



mardi 20 février 2018

Deuxième dimanche d'octobre 2018

.
Écolo à Bruxelles



Quelques repères pour mieux appréhender le parti des verts!




Il est loin le temps où Nagy animait les débats au conseil communal de Bruxelles Ville et ceux du parlement régional

1- contrairement aux autres familles politiques traditionnelles (Chrétiens, socialistes et libéraux), Écolo comme le FDF "Défi"du reste, ne dispose pas d'un pilier socio économique et idéologique (syndicats, mutualités, associations de femmes ou de Jeunes...ou encore d'indépendants) susceptible de prolonger son action politique sur le terrain et de lui assurer un réservoir, pour ne pas dire une clientèle électorale

2- Écolo qui avait tenté par le passé et depuis sa naissance en 1982, de rivaliser avec les grands partis pour se situer en tête de peloton, a fini par intégrer son statut de parti d'appoint aux autres formations dominantes (le scrutin à un tour lui permettant de jouer ce rôle.)

C'est que quasi toutes les grosses pointures ayant porté ce parti sur les fonts baptismaux, ont quitté Écolo, décidé de se retirer sur leurs terres ou pour certains de cesser leurs activités politiques. (Morael, Defeyt, Daras, Pestat, Javaux, Uytebroek, etc...)

3- Faisant du slogan flou "Ni gauche, ni droite" une sorte de doctrine, les Verts, au niveau communal surtout, mais pas que!, ne rechignent pas à embarquer avec les autres partis démocratiques, quelles que soient les orientations ou les options idéologiques de leurs partenaires.

Sur son site, Écolo fait usage d'une escroquerie politique sans pareille.



La voix en off qui vante les mérites de l'action de ce parti au sein des majorités bruxelloises où siègent ses élus, attribue aux Verts, commune par commune, quasi toutes les réalisations positives engrangées par l'ensemble des partis des majorités auxquelles ils participent.

Que ce soit au niveau de l'enseignement, du logement, des CPAS ou d'autres secteurs concernés par l'action de ces majorités, c'est Écolo qui est "à la manoeuvre et qui conduit l'essentiel des politiques".

Enfin, le grand flop qui reste une sorte d'énigme pas du tout clair pour tous ceux qui s'intéressent à la vie de ce parti, demeure cette profession de foi appelée "Écologie politique".

Un vrai fourre-tout, ce "concept" n'a jamais réellement dépassé le stade du slogan avant d'être laissé de côté.

Aujourd'hui, Écolo siège dans 7 majorités.  Avec les libéraux à Etterbeek, Molenbeek et à Schaerbeek (aux côtés de l'affreux Nolsiste Guillaume )

Il se trouve allié du Cdh dans d'autres communes, avec DéFI et le PS également.

À Saint Josse, ce parti, allié au kleine Groen, reste très faible structurellement, puisque depuis de nombreux années, pas mal cadres et militants, pour de multiples raisons, l'ont quitté!

Mfeddal Zemmouri, Eric Jassin, Jawad Mantrach, Abdallah Boughaba, Azmani Matar, Kfaiti Radouane qui est passé discrètement au PS et bien d'autres, se sont retirés des rangs Verts.


Affiche en langue turque (Zoe Genot et Emre Sumlu)

Il n'empêche, le duo Mouhssin - Genot reste le "groupe" de l'opposition le plus actif de l'opposition ten Noodoise

Sans renoncer à garder un autre fer au feu, celui de parvenir un jour, à supplanter le très vicieux Jassin aux côtés de Kir.

Tant Genot que Mouhssin font de leur présence au sein du conseil communal ten noodois, - qui leur en  voudra?- un tremplin indispensable pour d'autres fonctions plus rémunératrices (Région et FWB).

Venant du Fédéral, Genot n'a t elle pas violenté comme Durant à Schaerbeek,  les statuts Verts pour pouvoir cumuler entre les fonctions de conseillère communale et de parlementaire régionale?

Mouhssin, lui, ne désespère pas de "récupérer" le siège de parlementaire que des manigances intra Écolo, lui ont subtilisé!

À Molenbeek, cela se présente mal pour Écolo et le Cdh, puisque de persistants bruits de couloirs PS (téléphone arabe notamment) font circuler la rumeur d'une éventuelle coalition MR-PS.

Dans cette commune, le divorce entre Écolo et Groen, réduisent sérieusement les chances écologistes, de se positionner utilement à l'issue du scrutin du 14/10/2018 et partant les chances de Turine de décrocher le poste de maïeurine.

À Schaerbeek, avec le départ de Khattabi, d'Essaidi et d'autres militants d'un Écolo, étouffé par les injonctions d'Isabelle Durant, la section tourne en rond et espère jouer, encore une fois, l'appoint à Clerfayt.



À Anderlecht, il est loin le temps où Drouart et consorts pesaient sur les décisions de la majorité.

La section 1070 est moribonde.

Reste Boitsfort qui figure dans la ligne de mire de DéFI et celle de la dynastie Payfa.

Des contacts accrus sont en cours par l'ancienne bourgmestresse et son bras droit Michel Colson, pour "descendre" l'actuel maïeur Écolo, Olivier Deleuze.

A Ixelles aussi, Ecolo a perdu de son influence depuis le retour en force du MR. Et rien n'augure de son come back le 14 octobre prochain. 

Yaron Pestat trouvant qu'il existe une  vie en dehors de la politique et Hescovici est aux abonnés absents 

Quant à Bruxelles 1000, Écolo ressemble à l'ombre de qu'il fut il y a 15 ans. L'ère Simons - Nagy constitue de l'histoire ancienne.

Nagy ayant fait les frais d'un putsch en bonne et due forme des dirigeants de la section pour avoir exprimé un avis non conforme au discours politiquement 
correct de la section 

Les récentes sorties musclées d'Ecolo contre le PS bruxellois à l'occasion des affaires Samu social et GIAL, augurent mal d'une possible alliance entre ces deux partis au lendemain du prochain scrutin.

Lundi prochain: Le PTB à Bruxelles

Il va de soit que vos avis et commentaires sont toujours les bienvenus 

lundi 12 février 2018

14 octobre 2018: des communales à très haut risque pour le Cdh..

.

La chute de l'empire Milquet

Le Cdh fut Milquet, de bout en bout


Elle est loin, très loin l'époque où le PSC (Parti social chrétien) faisait la pluie et le beau temps en Belgique, tant au niveau national que communal.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le PSC domina outrageusement la scène politique belge avec son alter égo flamand le CVP.

Il était inconcevable d'imaginer un gouvernement national sans ce parti.

Quasi systématiquement, les premiers ministres belges en étaient issus.

La régionalisation et la communautarisation du pays fut l'une des premières causes du tassement des partis chrétiens en Belgique.

Puisque le CVP néerlandophone se sépara de son frère jumeau le PSC.

Au niveau communal bruxellois, le PSC - CVP raflait la mise un peu partout et constituait un élément d'importance pour les majorités municipales bruxelloises.

Le dernier règne social chrétien à Bruxelles-ville remonte à la succession du PS Hervé Brouhon, par le très folklorique PSC Michel Demaret, qui dut quitter le maïorat sur fonds d'affaires de corruption.

Durant les années 1970, c'est l'homme fort du PSC, le saucissier Paul Vandeboeynants, puissant premier ministre et chef de l'écrasant parti social chrétien, qui offrit Bruxelles aux grands promoteurs immobiliers.

Ceux ci vont modifier la physionomie de la Capitale en lui donnant l'aspect du Manhattan américain.

Puis arrive l'époque du déclin irrémédiable et des luttes intestines pour la reprise en main du parti catholique.

Les affaires Dutroux et Dyoxyne firent des ravages au sein de la direction de ce parti qui goûta à l'opposition au niveau fédéral.

Pour finalement voir émerger le dernier président de cette formation, le très jésuite et néanmoins roublard Gérard Deprez.

Mais le règne de l'actuel député européen ne fut pas très long.

Flair animal aidant, le dernier des Mohicans unitaristes, décida de placer aux commandes du parti religieux, celle qu'il avait pris sous son aile protectrice: la jeune et frétillante Joël Milquet.

Il quittera rapidement le parti pour laisser la jeune avocate Carolo aux commandes.

Celle-ci est convaincue dur comme fer que le vocable "Chrétien" braque plus d'un électeur francophone et entreprend de centrer et d'humaniser son bébé .

Le Cdh est né en 2001(Centre démocrate humaniste)

Mais Milquet ignorait que tous les partis démocratiques belges représentés au parlement se situaient à divers degrés, au Centre, en cela compris le PS et le PLP (actuel MR).

Un parti du Centre étant  en Belgique une vue de l'esprit.

Au début, cela prend et la nouvelle formation attire vers elle nombre de cadres venant des autres partis, mais surtout de la société civile.

L'ouverture outrancière vers les populations issues de la diversité ne donna pas les résultats escomptés.

Milquet mène le Cdh depuis le sabordage du PSC, d'une main de fer mécontentant au passage nombre d'édiles bruxellois du parti, surtout ceux émargeant à l'aile conservatrice, inquiets du vote communautaire massif en faveur de candidats arabo musulmans ou subsahariens.

Les leaders de Berchem Joel Riguelle, de Jette Hervé Doyen, de Schaerbeek Denis Grimberghs et ceux de Bruxelles Ville et Etterbeek furent les plus réticents à cette ouverture, surtout au niveau régional.

Les dents grincent et les animosités augmentent.

Milquet décide de tout. Impose au forceps ses choix politiques, ne se concerte que très peu avec ses élus et autres dirigeants du parti.

Elle crée son propre clan au sein du Cdh bruxellois et moyennant séjours gracieux au Maroc, offre à son caniche Fassi Fihri la gestion des sections bruxelloises

Beau hâbleur, hautain, arrogant et guère communicatif, ce fils de banquier et neveu de ministres marocains, foutra un bordel monstre au sein de nombreuses sections du PSC.

Sa propre section, celle de Bruxelles - Ville ne cessa de reculer d'élection à élection.

Mais le jeune loup aux dents pointues monte, toujours en remplacement de Milquet, devenue ministre de plein de choses.

Aujourd'hui, le Cdh de Milquet risque sérieusement de rater la barre des 5% lors des régionales de 2019.

Les sections sont en difficulté, et certaines ne résisteront pas à l'ère catastrophique de l'ex présidente du parti.

Schaerbeek, Saint Josse, Etterbeek, Ixelles, Bruxelles Ville, Saint Gilles, Evere risquent de boire la tasse le 14 octobre prochain.

Seules la section de Molenbeek, scotchée au plus offrant, celle d'Anderlecht faisant attelage commun avec le PS de Thomas, Jette et accessoirement Woluwé Saint Pierre, sont susceptibles de sauver les meubles.


Pour El Khannouss, Abaoud, que l'échevin connaissait bien, vétait "un garçon de bonne famille"



Cerexhe n'est pas assuré à WSP de rempiler.

DéFI  est décidé à récupérer la tête de cette commune historiquement FDF.

Quant à Berchem Saint Agathe, l'actuel maïeur risque le ballottage défavorable face à l'opposition décidée à le "descendre"

A Saint Josse, le petit potentat Cdh, Eric Jassin, l'homme qui a juré de faire le tour de la planète avec l'argent du contribuable, l'homme qui jumelle plus vite que son ombre, est dans les cordes après avoir licencié quasi tous les membres de sa section, s'apprête à embarquer avec Kir sur la liste du bourgmestre pour sauver sa peau....


Eric Jassin est l'échevin bruxellois qui aura le plus voyagé en usant des derniers publics de la commune la plus pauvre du pays (Tanger et Oujda au Maroc, Jérusalem, Vietnam, Eskisehir Turquie...J'en passe et des très lointaines contrées)

A Molenbeek, l'islamiste El Khannouss, qui n'inspire confiance à aucun parti tellement il a mangé sa parole, est dans une situation de burn out, je ne vous dis que ça! 



Milquet n'est pas du genre, bien que catholique, à aller à confesse et à avouer ses péchés d'autorité et de narcissisme.

Et pour tout dire: le Cdh bruxellois, sans leaders, sans icônes et sans repères idéologiques clairs, est un parti appelé à disparaître incessamment sous peu.

L'appoint qu'il a joué jusqu'à présent aux grandes formations bruxelloises, sera vite offert par Écolo et DéFI.


-----------------------------------------

Lundi prochain: Ecolo et ses chances aux communales de 2018


Vos avis et commentaires sont toujours les bienvenus mais sans injures ni agressivité gratuites