mercredi 19 septembre 2018

L'Europe commence à percevoir le vrai visage du régime monarchique marocain: hideux!

.

Monarchie absolue

L'image du roi du Maroc tant à l'étranger qu'au Maroc commence à se fissurer au  vu de son exercice despotique du pouvoir

Après une année d'un cycle répressif impitoyable exercé par le régime marocain contre toutes les voix et tous les mouvements de protestation pacifiques, l'Europe commence lentement à découvrir la face dictatoriale de la monarchie marocaine.

En pointe de la dynamique européenne de solidarité avec le peuple marocain, nous trouvons les Pays Bas.

Récemment, c'est le ministre des affaires étrangères de ce pays accueillant près d'un demi million de Marocains majoritairement originaires du Rif, qui a élevé une protestation vigoureuse contre la situation faite aux populations du Rif par les forces répressives du régime monarchique.

Forces répressives saluées par ailleurs par le roi Mohammed VI à l'issue d'interventions très musclées contre des femmes et des enfants de la  ville d'AlHoceima

Le ministre hollandais n'a pas hésité à alerter le gouvernement de son pays sur ces atteintes graves aux droits de l'homme au Maroc, étayées par un long rapport rédigé par les services de ce ministre.

En réaction, le gouvernement marocain aux ordres du roi et sur instructions de l'homme fort du régime, le conseiller royal Fouad Ali Al Himma, convoqua l'ambassadeur hollandais en poste à Rabat, au ministère marocain des Affaires étrangères.


Nasser Zefzafi, l'homme qui provoquera la chute de la monarchie marocaine


L'on se souvient qu'en 2017, le Maroc avait essuyé un refus catégorique de la part du gouvernement hollandais, lorsque les Affaires étrangères marocaines avaient exigé l'extradition de Said Chaou, un hollando marocain, accusé par Rabat de promouvoir le trafic de drogue à partir du Rif mais également de comploter contre la sécurité de l'état marocain.

Les Hollandais qui savent pertinemment que l'entourage du roi est largement et activement impliqué dans le trafic de stupéfiants en provenance du Maroc, n'ont accordé aucun intérêt à la requête marocaine liée à l'extradition de Said Chaou.

L'état hollandais avait motivé  cette fin de non recevoir, par le caractère expéditif de la justice marocaine largement aux ordres du palais royal.

Le dynamisme affiché par certains parlementaires bataves dans leur solidarité avec le Hirak du Rif depuis ses débuts, a donc fini par rallier à ce soutien aux populations rifaines, l'ensemble du gouvernement hollandais.

De leur côté, les activistes rifains établis en France viennent de réussir le 17 septembre courant, une percée remarquable en convaincant des membres de l'assemblée nationale française, d'accueillir Ahmed Zefzafi, le père de Nasser, icône du Hirak du Rif, qui croupit dans les geôles du pouvoir marocain

Les parents du détenu de Ocacha se trouvaient en effet à Paris à l'invitation des organisateurs de la fête de l'Huma.

On le voit donc, l'espace européen de solidarité avec la mouvance contestataire du Rif, ne cesse de s'élargir.

De leur coté, les forces espagnoles de la gauche extrême se font de plus en plus l'écho des revendications du Hirak du Rif et n'hésitent pas à condamner les exactions de l'etat marocain à l'encontre des Rifains.

La sympathie manifestée par l'Europe en faveur du roi Mohammed VI, considéré par l'occident, comme un souverain moderne et respectueux des droits de l'homme, commence à se fissurer lentement mais sûrement.

S'il est  vrai que le soutien officiel français demeure des plus solides en faveur du régime dictatorial marocain, la société civile de ce pays commence à prendre conscience des dérives autoritaires d'un pouvoir concentré sans partage entre les mains du roi Mohammed VI.

Cette tendance solidaire avec le peuple marocain qui s'élargit en Europe, finira bientôt par rallier d'autres forces vives et progressistes européennes.

Tout l'édifice de coopération et d'amitié que le roi Mohammed VI et son défunt père avant lui, ont réussi à bâtir durant plus que deux décennies avec l'Union européenne risque de s'effriter rapidement si le pouvoir marocain persiste à vouloir réprimer les mouvements sociaux dont l'espace s'élargit sans cesse.

D'autant que les conditions obscures qui ont entouré la répudiation unilatérale par Mohammed VI de son épouse, ont largement fait le tour des chancelleries et contribué à ternir l'image d'un roi prétendument ouvert et  progressiste.

  

dimanche 16 septembre 2018

الأسباب الأساسية لفشل الحراكات المطلبية بالمغرب

.

ونجاح النظام المغربي في تطويع شعب بأكمله




السبب الرئيسي في فشل الحراكات دات الطابع الاجتماعي يكمن في سقف المطالب التي تقدمت بها هده الحراكات: أكان دلك فيما تعلق بحراك الحسيمة الدي رفع شعارات و ومطالب دات طابع اجتماعي محدود تلخص في المطالبة ببناء مستشفى مختص في علاج داء السرطان أو في تشييد جامعة بالمدينة إضافة إلى توفير فرص شغل لساكنة المنطقة

أضيف إلى هده المطالب، مطالبة الدولة بإنهاء حالة العسكرة التي تحاصر الريف مند الأحداث الدامية التي دهب ضحيتها الآلاف سنة 1959, لما انتفض الريفيون ضد هيمنة حزب الاستقلال الفاشي على كل المرافق الحيوية للمنطقة

عدا هدا المطالب الأخير المتعلق برفع حالة الطوارئ على مدن وقرى الريف، والدي يمكن إدراجه في خانة المطالب السياسية والحقوقية، لم ترقى المطالب الاخرى، بالرغم من زخم الاحتجاجات التي اكتسحت شوارع الحسيمة والقرى المجاورة لها، إلى مستوى يمكنه وضع الأصبع على الإشكالية الاساسية التي هي في جوهرها سياسية محضة

ولم تختلف مطالب الجهات الأخرى من حيث طابعها الاجتماعي عن مطالب شباب الحسيمة ، سواء تعلق دلك بمنطقة جرادة أو زاكورة أو تنغير أو سيدي افني

في كل هده الجهات وكدا ببني ملال وازيلال وغيرها، نزلت جماهير غفيرة للشوارع والساحات العمومية للتنديد  بالأوضاع المزرية التي تعيشها ساكنتها

ولما تحركت موجة المقاطعة التي وسعت رقعة الاحتجاج الافتراضي عبر مواقع التواصل الاجتماعي من يوتيوب وفايسبوك  وتويتر لتشمل كافة التراب المغربي، لم تتجرأ هي الأخرى على رفع سقف المطالب لتمتد إلى المطالبة بقلب بنية النظام السياسية التي دون تغييرها جذريا لن يتحقق أي مطلب اجتماعي أو اقتصادي أو حقوقي

علما ان مطالب المقاطعين والمقاطعات لا يمكنها ان تأتي اكلها إلا إدا  طالبت بالتصدي الصارم لأصحاب الشركات الكبرى التي شملتها حملة المقاطعة والتي يدور مالكوها في فلك المؤسسة الملكية وتتحرك تحت حماية هده المؤسسة وبتنسيق محكم معها

تلك المؤسسة الملكية التي تعد من أكبر وأبرز المفتسرين والمحتكرين للمجال الاقتصادي للبلاد

بل اكتفى المقاطعون بالمطالبة بتخفيض أسعار بعض المواد الاستهلاكية كالحليب والماء والوقود

 كون المقاطعين خرجوا للميدان باختراقهم للعالم الازرق خوفا من القمع والاعتقالات التي طالت الحراكات التي نزلت لشوارع المدن والقرى، كان عليهم ان يرفعوا سقف المطالب والدفع بها إلى مساءلة ومحاسبة الفاسدين والعابثين بخيرات البلاد

لكن هدا لم يحصل، ما جعل النظام الاستبدادي في المغرب يشعر باطمئنان تام على مصالحه واستقراره

كما دفعه هدا التخادل والخوف الدي عبرت عنه جل الاحتجاجات، الى المزيد من التجبر والطغيان والتنكيل بكل من سولت له نفسه النزول الى الارض للمطالبة بابسط الحقوق الحياتية

لتشمل حملات قمعه وبطشه الجسم الصحفي والحقوقي المناهض للظلم والحكرة

فسخر القضاء الفاشي والمتعفن للرمي  بالمهداوي وببوعشرين وغيرهم في غياهب السجون دون أدنى  اعتبار لحقهم المشروع في التعبير السلمي المعترف به دوليا

كما أصدر هدا القضاء المسخر من طرف هدا النظام اللاديموقراطي أحكاما جد ثقيلة في حق نشطاء الحراكات المختلفة وخاصة منها حراك الحسيمة

كان حريا بالزفزافي وأصدقائه الريفيين ان يصعدوا مند بداية حراكهم وان يعطوا لمطالبهم طابعا سياسيا مادام المصير الدي كان ينتظرهم والدي أشرت إليه مند بداية حراك الحسيمة سيكون القمع والتعديب والأحكام الجائرة في حق هؤلاء الشباب   

إلا أن المغاربة في غالبيتهم وبالرغم من وعيهم بعدم جدوى المطالبة بالحقوق الاجتماعية، لازالوا مترددين بل متخوفين من رفع سقف مطالبهم لتشمل المناداة الواضحة والعلنية باسقاط نظام الحكم المستبد بالمغرب الدي أصبح مند وقت بعيد غير قابل لأي تغيير والدي يشكل العائق الاساسي في سبيل الخروج من الأزمة السياسية الخانقة التي تحول دون أدنى تغيير على المستوى الاجتماعي و الحقوقي بالبلاد

دون طرح هدا المطلب والاستعداد لمواجهة أجهزة الدولة القمعية بشتى الطرق والوسائل، اخدا بعين الاعتبار موازين القوى على الارض، لن يستطيع المسحوقون من نزع أي حق اجتماعي أو حقوقي كيفما كانت درجته ومستواه

اكثر من هدا، تشكل ظاهرة عبور المتوسط التي عرفت مؤخرا أشكالا تراجيدية ومأساوية جد مثيرة، متنفسا لنظام الحكم القائم بالمغرب الدي يرى في هده الظاهرة دليلا آخرا على عجز المسحوقين عن طرح مطلب رحيل هدا النظام الفاشي والمفترس

بالتالي يوجد المغرب اليوم امام وضعية لم يسبق أن عرف  مثيلا لها في السابق والتي تتجلى في هيمنة وبطش نظام لا وطني واستعماري على كل مرافق وخيرات المغرب، يقابله انتحار جماعي للفئات المسحوقة من الشعب مع استسلام كل القوى السياسية لغطرسة وتجبر هدا النظام

كما يؤثر غياب أي تنظيم ثوري قادر على تأطير نضالات المسحوقين والتنسيق والربط فيما بينها معضلة كبيرة تحول دون التوصل إلى قلب موازين القوي لصالح الحراكات الاحتجاجية 

ظاهرة عبور المتوسط  عرفت مؤخرا أشكالا تراجيدية ومأساوية جد مثيرة

samedi 15 septembre 2018

Archive: Des analphabètes politiques décorés par Picqué

.
.

Les dirigeants du PS ont joué aux apprentis sorciers et ont fabriqué des monstres 
 


Cette photo est géniale, elle réunit les deux nullités, Özkara et derrière lui Azzouzi, sans oublier Nadia Yousfi


Réception des mains du Président Charles PICQUE, la décoration civile de Chevalier de l'ordre de Léopold. 

Au nom de sa Majesté le Roi. 10 ans de vie parlementaire.


Merci à Picqué de présenter à la décoration de l'ordre de Léopold Ier, deux députés des plus improductifs du parlement bruxellois.

Les "socialistes" sont descendus très bas.

vendredi 14 septembre 2018

Azzouzi sur la corde raide.

.
Mohammed Azzouzi est un fieffé menteur

 
Communiqué de presse de Mohamed Azzouzi

"Le Bureau de la section du parti socialiste de Saint-Josse-ten-Noode m’a sanctionné au mois de juin pour des prétendus absences et comportements inappropriés.

 L’une de ces deux sanctions consistait à m’interdire de me présenter aux élections communales. Les membres de ce Bureau ont relayé ces deux décisions dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Les conséquences de ces accusations sur ma réputation et mon honneur sont malheureusement irréparables.

Jamais une telle sanction n’avait été prononcée contre un membre du parti socialiste bruxellois. J’ai dénoncé à l’époque la manœuvre cousue de fil blanc, visant à m’écarter des élections communales.

 Le motif réel de cette exclusion est la volonté de me museler politiquement. En effet, je m’étais permis de dénoncer, au sein de ma section, des comportements inacceptables humainement et incompatibles avec notre charte éthique.
Suite à mes deux recours contre ces deux décisions politiques, la Commission de Vigilance de mon parti vient de trancher à l’unanimité de ses membres. Elle annule les deux décisions prises à mon encontre par le Bureau de la Section socialiste de Saint-Josse-ten-Noode.

Comme je l’ai soutenu devant la Commission de Vigilance, le Bureau de notre Section, avec à sa tête Monsieur Emir Kir, a violé délibérément les statuts de notre parti pour faire taire une voix différente et m’écarter des élections communales.

Cette décision prise par notre instance de contrôle doit avoir des suites. J’attends que les responsables de notre section, et en premier lieu Monsieur Emir Kir, prennent acte de cette décision et s’y conforment avant le 15 septembre.

Si tel n’était pas le cas, je compte introduire un recours auprès de la Commission de Vigilance du PS et demander les sanctions qui s’imposent contre les responsables de mon écartement."

---------------------------------

Commentaires de Bruxellois sûrement

Sur la forme:  il est clair pour tous ceux qui connaissent Mohammed Azzouzi, que la rédaction de ce communiqué assez bien rédigé en langue française, ne peut en aucun cas être attribuée à ce sinistre individu, qui ne sait pas aligner deux phrases dans la langue de Voltaire, sans y intégrer un nombre incalculable de fautes de construction et d'orthographe.

Sur le fonds:

1: il ment sans vergogne en niant des évidences telles que ses absences répétées et ses comportements irrascibles inappropriés à l'encontre tant des employés communaux que de certains de ses collègues élus.

2-Il falsifie des faits établis tels que son exclusion par l'assemblée générale de la section du PS de Saint Josse, attribuant sa mise à l'écart au seul bureau de La Ligue ouvrière.

Cette assemblée qui a réuni pas moins de 54 membres de la section, a voté à une majorité écrasante en faveur à la mise à l'écart d'Azzouzi de la liste électorale. (Presents: 54 personnes, en faveur de la mise à l'écart d'Azzouzi: 51 membres présents, abstentions: 3 membres. Aucun membre présent n'a voté contre cette mise à l'ecart).

C'est lui même qui a demandé à Luc Fremal, président de la section, la convocation de cette À.G.

3-Azzouzi ne pipe mot de ses tentatives visant à élaborer une liste électorale indépendante en prévision des élections du 14 octobre prochain.

Manifestement, son chantage visant à la division de la section ten noodoise du parti semble avoir agi au bd de l'empereur, qui par crainte de cette division donne raison à Azzouzi.

Que va t il faire maintenant?

Soit il est réintégré in extremis sur la liste LB, ce qui est de l'ordre de l'impossible, et il rentre dans les rangs.

Soit la section maintient sa mise à l'écart. Dans ce second cas de figure, Azzouzi entrera en opposition contre la domination d'Emir et tentera de créer un courant dans cette optique au sein de la section.

Très intelligente, la décision du comité de vigilance le prive de toute velléité sécessionniste et le piege en l'empêchant de présenter une liste indépendante pour les élections du 14 octobre 2018.

En revanche, cette décision conforte la position d'Azzouzi en vue d'une présence sur la liste PS lors des régionales de 2019.

Conclusion de cette mascarade: la liste du bourgmestre ne sortira pas indemne lors du prochain scrutin.

jeudi 13 septembre 2018

L'échec de l'intégration politique et ....

.
...citoyenne de la communauté turque de Belgique.

Quel gâchis!!!!


L'ouvrage que le PS a tenté de bâtir durant 20 ans à Bruxelles et qui concernait l'intégration politique de l'élite turque, surtout bruxelloise, s'écroule avec fracas.


Kir n'est plus Emir (Prince): il est le sultan des Turcs de Bruxelles
 
 
Kir, l'enfant choyé par Moureaux et Onkelinkx et qui fut hissé à bout de bras par la direction du PS à des fonctions prestigieuses en un temps record, est occupé à chuter.

A Schaerbeek et à Saint Josse, points d'ancrage économiques, religieux et sociaux de la communauté turque bruxelloise, les élites politiques issues d'Anatolie, prennent eau de toutes parts.

Orphelin de sa mère nourricière Onkelinkx, Ozkara se sent actuellement perdu dans la section schaerbeekoise au sein de laquelle les Belgo-belges entendent bien rompre avec l'ère désastreuse de l'epouse de Uytendael.

Onkelinkx la négationniste aux cotés de son protégé Ozkara

A Schaerbeek également, le "bogosse" Kuyuncu qu'Ozkara avait en 2014, porté à bout de bras pour le hisser à la fonction de député régional bruxellois, n'a jamais fait Parler de lui tant au parlement régional qu'au sein du conseil communal schaerbeekois.

Il dispose de très peu de chances de figurer en 2019 sur la liste du PS à l'occasion des élections régionales.
 
Mahinur Ozdemir qui a préféré Erdogan et le soutien au négationnisme à une carrière politique très prometteuse, a compris que pour elle, la course vers un strapontin parlementaire s'est arrêtée depuis sa fracassante exclusion du Cdh.
 
Mahinur Ozdemir entourée d'Erdogan et de son épouse lors de son mariage avec un haut cadre islamiste de l'AKP



A Schaerbeek également, Halis Kokten, l'enseignant de religion islamique en congé de maladie depuis 20 ans, vient de jeter l'éponge après avoir essuyé un non catégorique de la part de Clerfayt à sa demande de figurer sur la liste à la place de l'échevin démissionnaire Sait Kose.




 
 
Halis qui était enfin retourné au sein du premier parti qui l'avait accueilli à ses débuts politiques, se retire ainsi totalement de la politique bruxelloise.

Sevket Temiz



A Bruxelles Ville, le député régional turc Cevket (Chawkat en arabe ou épine) Temiz, qui fut sermonné par la direction de son parti en raison de ses positions négationnistes - Son mandat à l'hôpital Brugmann lui fut retiré pour cette raison - ne sera plus sur la liste PS lors des elections régionales prochaines.

Ce petit tour d'horizon de l'élite politique turque bruxelloise, indique clairement que celles et ceux à qui la classe politique bruxelloise, PS en tête, avait démagogiquement offert toutes les opportunités pour réussir une intégration politico - citoyenne, ont préféré consciemment mordre la main qui leur fut tendue en se tournant vers le pays d'origine de leurs parents.

Ils ont opté pour le projet obscurantiste et antidémocratique de Recep Tayib Erdogan et craché dans la soupe des forces politiques qui les ont propulsés vers le devant de la dynamique participationniste et citoyenne.

C'est plus qu'un échec politique dans leur chef. C'est un drame humain aux conséquences incalculables pour le futur des relations entre les formations démocratiques de notre pays et ceux qui se targuent de vouloir  intégrer leur communauté en Belgique.

Ironie de l'histoire, c'est une formation taxée de populiste - la Nva pour ne pas la citer - qui a brillamment réussi l'intégration politique d'un élément issu de cette communauté, en nommant Demir Zuhal à la fonction de secrétaire d'État fédérale .

Une Zuhal qui assume pleinement sa belgitude et surtout sa flamanditude et proclame loyalement son allégeance aux valeurs démocratiques de notre pays.

Ce que les élus turcs bruxellois ont refusé de concrétiser à travers la coupure du cordon ombilical avec un régime islamiste et dictatorial

mercredi 12 septembre 2018

Mchi tekhkhra ....

 
Chmen Lougha kaytkellem Benkirane ?

 
Quelle langue parle le premier ministre marocain (La Darija)
 
 
 
.
.
La langue maternelle
.
du Maroc n'est pas l'arabe
.
C'est la darija

 


Allez où vous voulez au Maroc: Au guichet d'une gare de chemin de fer, chez un cireur de chaussures, dans un café, un hôtel, un hammam, un bordel, à l'un des Conseils locaux des Ulémas, à un magasin de détail, à une agence de voyages...et essayez de leur parler dans un arabe tel que c'est écrit dans le Coran ou dans un journal appartenant à l'un ou l'autre parti politique de la place comme l'USFP ou du PPS.

S'ils ne vous rient pas au nez ou s'ils vous ne vous disent pas : " Vous ne pouvez pas parler comme tout le monde ?", revenez me voir et je vous offre le billet d'avion gratuit " Bruxelles-Mhamid El Ghizlane".

Depuis ma naissance et je pense jusqu'à ma mort que j'espère la plus lointaine possible pour continuer à faire ch...mon monde, je n'ai parlé et je ne parlerai avec les membres de ma famille, les copains, les flics, les filles de joie, les Juifs marocains, les berbères, les profs d'unif, les écrivains, les marchands ambulants et les chauffeurs de taxis...que la Darija.

Mais il y a la Darija de Tanger et celle de Tetouan qui ne sont pas très différentes l'une de l'autre de même que celle des villes et villages du nord du Maroc et puis il y a la darija de l'" intérieur ou d'Eddakhiliya".

Sans parler de la darija d'Agadir, et des autres villes et villages du sud du Maroc marquée fortement par un charmant accent Chelhi.

En fait, si le socle est à peu près commun, on peut dire qu'au Maroc, il y a autant de Marocains que de Darijas.

Quand je dis à Tanger " el 3ayel ", à Casa ils diront el weld et à Oujda, on me dira " Ecchir" et quand je parle d'un kg d'Ejja3da ( carottes ), Sfia Bouarfa qui est de Oujda dira "Zroudiya" tandis qu' El Ktibi, lui qui est de Taza, dira : Khizzou.

Moi quand je demande une bouteille de Coca je dis au baqqal : Wahed errdoma d'coca, d autres qui sont de Dakhiliya diront : Wahed el Qar3a.

Et lorsqu'un jeune fauché de Tetouan demandera à son copain de lui passer le mégot, il dira : Kimmina m3ak, tandis que le mec de Kenitra dira: Dowwessna m3ak a jemmi .

En classe quand j'étais petit et même aujourd'hui, l'instit donne son cours en arabe classique pour ce qui est du contenu strict de la matière à enseigner mais explique les contours de ce cours en darijà et punit même les élèves turbulents en darija comme il s'explique avec les parents venus demander des nouvelles de leur rejetons aussi en darija.

Alors, le Maroc pays arabe ? Racontez ça à quelqu'un d'autre.

Lorsque quelqu'un raconte un fait ou une histoire vraie ou fausse, il le arconte en darija et jamais en arabe.

Mais les gars "civilisés" chez nous comme Tahar Benjelloun, ou Driss Chraibi ou des arrivistes comme Noureddine Sail, ils ne parlent pas l'arabe livresque.

Ils causent un peu en darija parsemée de très nombreux mots en Français.

Même des ministres aujourd'hui au Maroc s'expriment plus aisément en Français ou en Darija qu'en arabe classique.

Les parlementaires, eux, lors des séances télévisées des " questions orales aux ministres ", commencent, pour ceux qui savent lire, à déchiffrer leur papier préparé en arabe classique bien avant leur arrivée au parlement , quand ils arrivent, mais enchaînent tout de suite en Darija pour mieux se faire comprendre de leur électorat qui lui, ne comprend que dale de ce qu'ils débitent en balbutiant un arabe pseudo classique.

Et on vient nous bassiner avec la 3ourouba ( l'arabité ) et la langue du Coran....L'arabe, existait des siècles avant le Coran comme la Kaaba bâtie par Abraham et cet arabe pré islamique était davantage plus riche puisque les poétes du spontanéisme pré islamique utilisaient nettement plus de mots qui sont devenus haram par la suite.

Comme Al Hotayaa ou Amr Ibn Kaltsoum ou la mervilleuse et audacieuse Al Khanssae qui battait des grands récitateurs au souq 3okad lors des Mou3allaqat ( concours de poésies orales ).

Pour revenir à la Darija, c'est la langue du peuple. De ce peuple que j'adore.

Pour ce qui est de l'arabité, je vous pose une question: Vous vous sentez quoi de commun avec un Yéménite qui autorise le mariage d'une petite fille de 9 ou 11 ans et qui passe sa journée à brouter du Qatt ?

Moi, je dois vous avouer que je me sens plus proche d'un Espagnol qui organise sa vie en fonction des tranches horaires de la journée et cherche à conserver les trésors de la civilisation islamo mauresque d'Andalousie que d'un Saoudien qui interdit à sa femme la conduite d'un véhicule automobile.

La Darija est ma langue de base. Celle avec laquelle j'ai communiqué près de 50 ans avec feu mon père et un peu plus longtemps avec yemma el 3ziza, Allah Yerhamha !

J'ai subi la répression au Maroc en darija et j'ai appelé la balle de chez l'ailier droit de mon équipe de foot aussi en Darija.

Au Maroc ou même à la sortie d'une mosquée à Bruxelles comme l'autre jour lorsqu'un jeune s'est fait piquer ses Docksides à Al Azhar de Saint Josse, lorsque quelqu'un vous énerve vous ne dites pas " Merde " en arabe classique, mais bien en darija et lorsque quelqu'un vous prête de l'argent, vous ne lui dites pas merci comme vous le lisez dans les livres.

D'ailleurs au Maroc, qui lit aujourd'hui les livres? quasi personne. Ceux qui savent lire ne lisent pas et ceux qui sont analphabètes, lisent encore moins.

Sauf qu'eux, ont une excuse.

Je ne dis pas tout ça pour vous encourager à fréquenter mes cours de Darija...Encore que vous pouvez toujours le faire, ( un nouveau module est programmé bientôt ) mais parce que c'est LA VERITE.



. T'bqaw aala Khir .

.

mardi 11 septembre 2018

Kir risque de perdre le maïorat à Saint Josse

.
.
Les choses se précipitent à Saint Josse ten noode
Sa fausse conversion à l'islam ne semble pas avoir convaincu les "Musulmans" de Saint Josse de lui prêter main forte


-----------------------------------------

Torchon diffusé par Balsat  

La liste communale se présentera bel et bien aux électeurs le 14 octobre prochain.
Madame, Monsieur,
Beaucoup de rumeurs et de fake news ont été lancées ces derniers jours par différents internautes parfois en leur nom et souvent pour le compte des partis politiques présent sur le territoire tennoodois.
Effectivement, j'ai essayé, convaincu de la bonne foi des partis de l'opposition de vouloir faire une coalition alternative pour un mieux vivre à st josse, de m'associer avec les uns et les autres pour éviter de dissiper des éventuelles voix électorales qui pourraient profiter à la majorité actuelle.
Malheureusement ces derniers jours m'ont démontré une nouvelle fois qu'en réalité cette intention n'était que de la poudre aux yeux dans la mesure ou chacune des têtes de liste des partis politiques à savoir CDH, MR et Ecolo ne pensent en réalité qu'a leur petite personne à savoir obtenir à n'importe quel prix un strapontin au sein du futur collège échevinal. Pour Ecolo la donne est claire, si Génot n'est pas élue au minimum échevine, c'est une fin de carrière politique car elle aura usé de tous les mandats possible au sein de son parti. Pour Clerckx ne pas devenir échevin le pousserait à quitter la commune. Pour le CDH la donne est plus simple il doit faire 3 sièges au minimum pour signer un nouveau bail avec le PS si ce dernier venait à faire 14 sièges. Défi avec sa très jeune équipe est envoyé au casse pipe par Papa Erkan et Le Père Maingain pour préparer les élections de 2019. La NVA cherche encore des signatures; Reste alors deux inconnues la liste d'Azzouzi et la liste Communale.Comme vous le savez les loups ne se mangent jamais entre eux et malgré le fait que Kir a jeter à la rue son colistier un socialaud reste un socialaud et il est fort à parier que si Azzouzi devait récupérer un ou deux sièges avec sa liste Il irait se prostituer chez son mentor pour revenir en grâce. Reste la liste communale et en particulier mon cas, tant décrié celui à qui tout le monde refuse de tendre la main car pas dans le moule des partis et dont tout le monde utilise les infos qu'il obtient car omniprésent sur le terrain.
Je vous disais donc qu'une alliance n'est pas possible car chacun joue sa carte perso en espérant secrètement devenir le calif à la place du calif et qu'à défaut chacun ira se prosterner au pied de kir pour l'implorer de lui donner un échevinat.
J'ai appris à mes dépends ces derniers jours qu'une coalition emmenée par Ecolo, Mr et Azzouzi s'était mise en place pour m'empêcher de faire une liste. j'ai été contacté par azzouzi lui même qui m'a rapporté qu'une stratégie pour dégommer kir était envisagée pour autant que ma liste s'associe avec lui et en lui cédant la première place. Le MR et Ecolo étant en retrait pour ne pas se mouiller publiquement. J'ai effectivement trouvé l'idée intéressante même si moralement m'associer avec azzouzi était contre nature. En fait, la manoeuvre était bien plus perverse puisqu'elle consistait à me faire perdre du temps jusqu'au 15 septembre afin que je ne puisse plus présenter de liste. j'avoue avoir été naïf jusqu'à ce lundi ou j'ai réussi à piéger l'apatride politique azzouzi et découvrir le stratagème.
Hier midi je n'en menais pas large et j'étais KO debout d'apprendre que mes pseudos alliés de campagne voulaient m'évincer de la campagne.
Il ne sera rien, qu'on se le dise. La liste communale verra bien le jour et je l'annonce haut et fort les adversaires de campagne de notre listes sont connus. En plus de la LB (PS et CDH) s'ajoutent Ecolo, Mr et Azzouzi.
Maintenant que les jeux sont clairs la Liste communale va pouvoir avancer sereinement.
Dernière précision importante......


-----------------------------------------

Le long "torchon" ci dessus que vient d'envoyer Balsat à certains de ses amis, confirme en tous points ce que j'ai écrit hier sur mon blog au sujet des contacts ayant eu lieu entre Balsat et Azzouzi.

Contrairement à ce que Balsat dit, cefut lui qui prit contact avec Azzouzi jusqu'au harcèlement pour convaincre le recalé de la liste PS de s'associer à lui pour élaborer une liste commune dans la perspective des communales d'octobre prochain.

Depuis le début, Azzouzi tentera par tous les moyens de se positionner pour cette "liste commune" et traîna en longueur jusqu'à hier, lorsqu'il annonça au converti à l'islam, une fin de non recevoir à sa proposition.

Ainsi, Balsat se retrouve nu et sa liste démunie de candidats.  D'après mes informations, seuls trois candidats (Myriam Erkan, la nièce d'Ibrahim Erkan et un voisin de palier du SDF) figurent sur cette liste, que Balsat s'apprête à déposer s'il parvient à collecter les signatures nécessaires.

Quant à Azzouzi, son refus de former un attelage avec Balsat est le résultat d'un niet catégorique de Zoé Genot de s'allier plus tard (à l'issue du scrutin) au futur marié en blanc.

C'est que secrètement, l'échevin harceleur des employés du service de la jeunesse a, d'après nos sources recoupées, proposé à Genot, la formation d'une majorité   alternative à celle que cherchera à former Kir le lendemain du 14 octobre prochain.

Il aurait même proposé de "donner" le maïorat à l'élue verte.

Il semblerait que la leadeuse d'Ecolo n'a pas apporté une réponse claire à cette proposition Azzouziste mais qu'elle aurait dit "On verra!"

Azzouzi qui a réussi à rallier des acteurs non négligeables de la place ten noodoise à sa cause, compte mettre le paquet (financier) pour booster sa liste et obtenir un nombre de sièges susceptible de déstabiliser Kir et de le pousser dans l'opposition.

Ecolo joue sur du velours face à ce scénario et n'hésitera pas à se choisir le partenaire le plus offrant si la"stratégie" d'Azzouzi se concrétise.

En tous cas, comme il le reconnaît lui même, Balsat est devenu un personnage dont personne ne veut à Saint Josse et passera à la trappe au soir du 14 octobre.


Cherchez l'erreur !


lundi 10 septembre 2018

Une liste "cachée" à Saint Josse

.

Des rumeurs persistantes .....

 


Depuis plusieurs jours, la rumeur se fait de plus en plus persistante:  des discussions intenses se dérouleraient actuellement entre Mohammed Azzouzi et Thierry Balsat en vue de l'élaboration d'une liste qui pourrait être annoncée dans les prochains jours.

En tout cas avant le 17 de ce mois, date de la proclamation des listes officielles par le ministère de l'intérieur.

D'après ces rumeurs, que nous essayons de recouper au maximum, Azzouzi occuperait la tête de cette liste, suivi d'une candidate proposée par l'élu régional.

Balsat prendrait la 3ème place de cette même liste.

Des candidats à la candidature de la liste du bourgmestre éconduits sont courtisés par le duo Azzouzi - Balsat....

Il nous revient que Kfaiti Redouan qui avait annoncé sa ferme intention de présenter une liste indépendante serait parmi les personnes contactées par Azzouzi....

Si le seul objectif des promoteurs de cette liste demeure avant toute chose, l'affaiblissement de la liste du bourgmestre et de celle du Cdh, aucun programme ne filtre pour l'instant des tractations qui pourraient déboucher sur l'annonce de cette liste.

Récemment dans un long commentaire posté par Balsat sur le site Sain Josse News, le SDF professionnel et marchand de sommeil avait annoncé que la Liste Citoyenne qu'il était en train d'élaborer viserait ( 5 sièges ) et serait preneuse d'une coalition très large en vue de rejeter le PS dans l'opposition.

Nous suivons pour nos lecteurs l'évolution de ces rumeurs et ne manquerons pas de les en tenir informés.

En tout état de cause, s'il s'infiltre dans cette initiative, Azzouzi signerait son arrêt de mort auprès des instances du PS bruxellois.

Celles ci ne verraient nullement d'un bon œil, le "putsch" que le recalé de la liste du bourgmestre serait occupé à fomenter.

Sauf qu'Azzouzi sait que son avenir politique est désormais derrière lui et que lors des prochaines régionales, il ne serait point de la partie sur les listes du PS bruxellois.

Il a assuré avec ses trois mandats régionaux successifs sa survie financière pour le restant de son existence.

Concernant Béa Meulemans qui avait annoncé son retrait de la liste du bourgmestre, l'élue néerlandophone qui a subi d'énormes pressions et une certaine forme de chantage de la part de Kir et de son entourage, serait sur le point de revenir sur sa décision et de figurer sur cette liste, après avoir été approchée par d'autres listes ten noodoises.

vendredi 7 septembre 2018

Une candidate Cdh trangresse le réglement de la commune de Saint Josse .

.
... en utilisant l'adresse e.mail de la commune 


 

L'invitation ci dessus est envoyée au nom de la section du Cdh de Saint Josse dans le cadre de la campagne électorale de ce parti pour le scrutin d'octobre 2018.

Ce faisant, madame Rukiye Kavak, la secrétaire de l'échevin Eric Jassin, alias Ramdani, prend la liberté d'user de l'adresse e.mail du cabinet de l'échevin pour faire la promotion d'une activité indépendante des missions de l'administration communale de Saint Josse.

Non seulement elle enfreint les dispositions de la loi communale en cette matière et transgresse le règlement de la commune, mais en agissant de la sorte, elle exerce une pression sur l'électeur ten Noodois à qui elle indique qu'elle est à son service au nom de son parti et de l'intérieur de la maison communale.

Les autres listes, celles de l'opposition notamment, qui ne pourront pas user de ce subterfuge malhonnête, illégal et déloyal, se doivent de porter à la connaissance des autorités de tutelle des communes bruxelloises (la Région de Bruxelles capitale), ce fait gravissime.

De plus, une interpellation du conseil communal s'impose, car le fait n'est pas anodin.

Cette invitation est faite au nom de tous les candidats de ce parti à Saint Josse, en cela compris leur chef de file l'échevin Eric Jassin.

Il est plus que certain que cette candidate qui porte la casquette de secrétaire de l'échevin catholique, ne se gênera pas de lire les messages des citoyens qui tomberont dans sa boite mail et ce, pendant ses heures de travail, payées par le contribuable.
 




Elections communales 2018.....

. .


Etats des lieux à Saint-Josse-ten-noode





Listes en présence et issue du scrutin


La liste LB (Liste du bourgmestre), conduite par le maïeur Emir Kir, accusera sans doute un recul en termes de sièges à l'annonce des résultats de cette élection

A cela plusieurs raisons dont:

* Les promesses faites en 2012 à des milliers de jeunes Belgo - Turcs qui avaient, non seulement voté massivement pour la liste Kir mais également fait preuve d'une grande mobilisation auprès de leurs familles pour permettre au bourgmestre d'obtenir la majorité absolue.

Ces promesses n'ont pas été tenues et ne pouvaient pas l'être, car elle touchaient pour l'essentiel, l'engagement de ce public au sein des structures administratives et des services socio-culturels de l'administration communale.

Et comme chacun sait, la création d'emplois dans ces secteurs ne constitue pas la solution adéquate au chômage des jeunes; chômage très répandu sur le territoire de cette commune.

A cela s'ajoute la très mauvaise gestion des affaires au sein de la Mission locale pour l'emploi et le manque d'aptitude et de professionnels parmi les membres de son personnel qui ont été pour beaucoup dans les médiocres résultats engrangés par cette structure stérile et improductive.

A l'arrivée, l'engagement pris par Kir de procurer du travail à des milliers de jeunes, dont la formation n'est pas brillante, sera l'une des principales causes du recul de sa liste lors du scrutin prochain.

* Les sorties répétées du bourgmestre annonçant "la réouverture prochaine" de la piscine communale, située dans un quartier totalement à l'abandon par le pouvoir communal, pèsera sans doute dans la réaction électorale des milliers de familles qui partagent le quartier Botanique avec les carrées de prostitution et un prolétariat nouvellement installé dans cette zone.

A plusieurs reprises, Kir avait répondu aux interpellations de l'opposition au sujet de la réouverture de cette piscine et fait preuve d'un optimisme plus que béat quant à la fin du chantier interminable entamé depuis près de 10 ans et qui peine à s'achever.

* La mort du commerce de qualité et la disparition de ce qui restait comme enseignes commerciales qui faisaient jadis, la renommée de Saint-Josse:

les salles de spectacles de la Chaussée de Louvain restent à ce jour fermées pour raisons de travaux ou pour d'autres motifs, les restaurants belgo-belges qui attiraient la clientèle locale et même au-delà de la municipalité ont été remplacés par des snacks à Dürüm ou des magasins de légumes qui occupent l'entièreté des trottoirs; des chantiers de travaux ventouses qui s'éternisent et qui ont causé la faillite de nombreux commerces de la partie de la Chaussée de Louvain, situés entre les places Madou et Saint-Josse,

* La saleté des rues irrite les riverains qui reprochent à l'échevin Jabour (LB), de se désintéresser tant de la répression des incivilités à l'encontre des contrevenants en cette matière que de la propreté des rues à "proprement" parler.

Les rues du quartier Nord, que cet échevin n'ose pas visiter, sont particulièrement touchées par ce fléau que représente la saleté et le pourrissement.

*Le recul de la liste du bourgmestre le devra également à la présence de nombreux candidats issus de la communauté turque sur les listes des autres partis de la place. Des candidats  dont certains sont surtout animés par une dynamique anti-Kir non dissimulée.

Il se dit sur la place tennoodoise que le bourgmestre a tenté à de très nombreuses reprises, de dissuader nombre de ces candidats, de figurer sur les listes rivales. Il a même tenté de faire pression sur leurs familles



*Le rejet de la candidature de l'échevin Azzouzi lors de ce scrutin, pénalisera sans doute la liste du bourgmestre et la privera d'un apport non négligeable en voix de préférence qu'engrangeait sur son nom le député régional bruxellois.

Depuis son "licenciement", Azzouzi, oubliant qu'il a passé deux législatures au sein des collèges passés, se fait fort de démolir ces jours-ci l'image de la majorité en place. Dans les cafés de la commune, il va jusqu'à salir ses anciens collègues siégeant au sein du collège.

Azzouzi conseille désormais à ceux qui veulent encore l'entendre de reporter leur voix sur le parti Ecolo.


La Liste Ecolo

Ce sera probablement ce parti qui profitera le plus du recul
de la liste du bourgmestre.

Bien présent sur le terrain depuis la fin de l'année dernière et assez actif au sein du conseil communal et des médias, Ecolo sera sans doute le parti qui profitera du recul de la liste du bourgmestre et s'imposera probablement comme le partenaire quasi incontournable au sein de la majorité à venir.

Je prévois un recul de 3 à 4 sièges pour la liste du bourgmestre et un gain de 2 à 3 sièges pour Ecolo (LB: 12/13 sièges et Ecolo 7/8 sièges)


Le Cdh local

dont le chef de file Jassin se trouve scotché à Kir, risque de connaître un recul significatif lors de ce scrutin.

Il paiera tant l'animosité voire même l'inimitié à son égard, qu'il s'est évertué à cultiver parmi les membres de sa section depuis son arrivée aux Travaux publics en 2012 et fera les frais du mécontentement des tennoodois lié aux promesses non tenues par le bourgmestre.

Il espère toujours faire partie du futur attelage, mais le résultat de sa liste sera déterminant quant à cet espoir. Il ne dépassera pas les 3 sièges et devra laisser la place pour une future coalition LB - Ecolo.

Tant Farid Kessas, ancien compagnon de route de Jassin que le duo des conseillers communaux turcs Mustafa Alperen Ozdemir et Cevdet Yildiz, démissionnaires du cdh lors de l'exclusion de Mahinur Ozdemir des rangs de ce parti, sont occupés aujourd'hui à produire une campagne des plus féroces contre le cdh local.

Si on ajoute à ces exclus de l'ère Jassin un autre élu tennoodois cdh, ayant pignon sur rue, Ibrahim Erkan, pour ne pas le nommer et dont la fille mènera la liste Défi à Saint-Josse, on peut conclure que les chances de Jassin de rempiler au sein du prochain collège sont on ne peut plus minces.

A moins que Kir, soucieux de garder ses prérogatives et ses innombrables cumuls ne préfère former une majorité des perdants (LB-cdh-MR).

Car, pour lui, s'allier à une Ecolo en progression signifierait l'octroi de compétences non négligeables à Zoé Genot et perdre le premier rôle, celui de tribun incontestable et incontesté qu'il exerce au sein de la majorité actuelle.

Ecolo n'acceptera pas moins de deux échevinats, dont le poste de premier échevin. Feraient les frais de cet éventuel cas de figure, l'homme malade de l'actuel attelage, Mohammed Jabour et plus que probablement l'un des deux échevins turcs siégeant actuellement au sein du collège.

Le MR ne dépassera pas les 3 sièges à l'issue du scrutin du 14 octobre prochain et Défi qui peine à former une liste digne de ce nom, risque de sortir bredouille de cette compétition.

Quant à Balsat qui avait annoncé il y a des mois, sa volonté de présenter une liste (Liste communale), il est actuellement aux abonnés absents tant son futur mariage "musulman" avec la pseudo journaliste Sofia E.H semble lui "pomper" l'essentiel de son temps et de son énergie.