samedi 20 août 2016

Le voile, la burqa et le Burkini ...

.
.
Des pièges destinés à nous diviser 




Comme on peut le voir sur cette image, la promotion industrielle du burkini n'est pas l'affaire de quelques jeunes musulmanes désireuses de se protéger du regard masculin


Le voile, la burqa et récemment le burqini constituent les éléments essentiels de la stratégie intrusive des Frères musulmans en Europe.

Le port du voile fut la première tentative des frères musulmans visant à tester la résistance des structures laïques et neutres de nos sociétés face à l'obscurantisme.

Si depuis 2003, nos écoles ont opposé une résistance à saluer, face à cet assaut islamiste, qui avait poussé différents acteurs tant salafistes que fréristes à harceler les directions des écoles ayant connu les premières affaires découlant de l'intrusion prosélytiste du foulard dit islamique, les pouvoirs publics bruxellois, et ceux de la communauté française, s'étaient comportés lors de cette offensive islamiste, en spectateurs non concernés.

------------

  Rappel : En 2003, la question vient à l’ordre du jour,  lorsque l'athénée de Laeken jusque là accessible aux jeunes filles voilées décide d’interdire le port du foulard.

Le comportement prosélyte de nombreuses filles portant le voile avait décidé la direction de cet établissement, après moult concertations et tentatives de recherche de solutions et de compromis, à procéder à l'interdiction pure et simple de cet attribut vestimentaire

Un groupe de protestation se crée « Touche pas à mon foulard » et organise des manifestations, dans lesquelles se côtoient des militants « communautaires » très marqués et des défenseurs des droits humains. 

À l’initiative du MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie), déjà bien infiltré par les islamistes,  une plate-forme associative se met en place, qui publie en mai 2004 un manifeste « Contre l’interdiction du foulard à l’école - COIF», que le Centre AVEC, très proche du MRAX, et d'obédience catholique a signé. 

Dans des instances  plus « officielles », les positions sont plus timides. Le très officiel Centre pour l’Égalité des Chances estime que cette situation  qui laisse la liberté aux pouvoirs organisateurs ne pose pas de grands problèmes;

La « Commission du Dialogue Interculturel » mise en place par le ministre Christian Dupont ne tranche rien. 

À la rentrée de septembre 2005, la question rebondit par la décision de deux athénées, l’athénée Vauban à Charleroi et l’athénée de Gilly d’interdire à leur tour le port du foulard.

 Madame Marie Arena, ministre-présidente de la Communauté française, en charge de l’enseignement obligatoire, approuve les nouveaux Règlements d’ordre intérieur de ces deux établissements, mais se garde bien de saisir le parlement ou le gouvernement francophone de la question.

Le 6 septembre, le MRAX annonce qu’il introduit devant le Conseil d’État un recours en annulation contre les Règlements d’ordre intérieur des deux athénées. 


---------------------------

La résistance de nos pouvoirs publics fut plus obstinée lorsque les groupes fréristes, soutenus par des élus politiques musulmans et des mandataires publics PS, Cdh et Ecolo, tentèrent de forcer notre société à accepter le port de la Burqa...

Des mesures d'interdiction furent certes prises de ci de là, mais la réaction politique fut des plus timides...

En revanche et en face, des structures de défense des "intérêts" et des "droits" des musulmans et contre l'islamophobie voient le jour dans la foulée des réactions anti burqa

La plus active de ces structures n'est autre que le Collectif belge contre l'islamophobie, dont les principaux fondateurs sont des militants Ecolo, Cdh et PS, comme Hajjaji, Chairi ou Farida Tahar....

Tous, peu ou prou, tournant dans le giron de l'homme d'affaires frériste tunisien, directeur de radio Arabel et propriétaire de la Maison du Coran, située boulevard Poincaré, dans la proximité de l'école juive Maimonide.

Ce collectif a réussi au delà de ses espérances, à attirer dans sa nasse le Centre pour l'égalité des chances qui épouse ouvertement aujourd'hui, sa dénonciation de l'islamophobie en Belgique. 

Le but de ce collectif étant d'intimider et de terroriser tous les démocrates de notre pays qui estiment de leur droit de critiquer l'islam. 

L'apport idéologique à l'action provocatrice et intimidante de ce collectif est fourni par des prédicateurs professionnels, formés à Ryad que sont Mustapha Kastit ou Rachid Haddach et l'imam de la mosquée Al Khalil devant lequel s'était incliné récemment notre vénérable ministre de la justice

Des "cours" et des causeries, séparant bien les publics féminin (en foulard) et masculin, ont lieu régulièrement dans les locaux de cette fameuse maison du Coran..

L'appel à résister aux mesures publiques visant à interdire foulard et burqa, sont au centre de ces cours.

L'entrée en scène récente (depuis l'année passée) du burkini représente pour les fréristes, une nouvelle tentative de provoquer nos états et de les pousser à pointer du doigt les jeunes femmes musulmanes vêtues de cet attribut de "piscine" ou "plage",... afin de renforcer les tendances au repli communautaire auprès de Musulmans de notre pays.

Et ce sont à nouveau, tant en France qu'en Belgique, les comités et autres collectifs contre l'islamophobie, exclusivement animés par les Frères musulmans, qui se trouvent à la pointe de l'opposition à l'apparition subite et ostentatoire du burkini.

L'objectif étant de continuer à dénoncer le "rejet" des musulmans par les institutions de notre pays et plus largement par de larges secteurs de notre population.

Avec pour but ultime de diviser encore plus notre société entre musulmans et non musulmans et de pousser les musulmans ainsi "discriminés" à venir grossir les rangs des Frères musulmans et des groupes islamistes voire jihadistes.

Que faire face à cette stratégie conçue et promue avec une maestria machiavélique par les Frères musulmans ?

Comment devons nous éviter tant que faire se peut, de tomber dans ce piège tendu à nous tous, musulmans et non musulmans, par les professionnels de la manipulation que sont les stratèges de la réinstauration du Califat?

Comment faire pour outiller les femmes et les hommes musulmans afin d'éviter qu'ils soient victimes de la manipulation de ces groupes..?

Autant de questions auxquelles je tenterai d'apporter ma contribution et des pistes de réponses ...

Des questions qui nous interpellent toutes et tous et qui, au delà de la dénonciation et des indignations, doivent mobiliser notre intelligence et aiguiser notre vigilance ....





  

vendredi 19 août 2016

La queue entre les jambes à Rio..


Billet d'humeur




Le seul marocain médaillé de bronze s'est fait déboîter la mâchoire  en demi finale du noble art



Hier, je buvais un thé avec deux amis, du côté de l'avenue de Stalingrad, non loin de la kermesse du Midi.

Attablés non loin de nous, cinq jeunes belgo marocains devisaient au sujet des résultats médiocres obtenus par les athlètes arabes au Brésil

Tout y passait: des courses d'obstacles ratées par les purs sang arabes, de l'absence totale des arabes aux épreuves phares de ces jeux que sont la natation, le triple saut, le saut en hauteur, en longueur, de la perche, du javelot, de la gym et même des épreuves de vitesse (100, 200, 400 m relais, etc)

Du point de vue unanime de nos voisins de table, ce fut le désastre. Et une médaille de bronze semblait être pour les publics arabes comme l'exploit de la marche de l'homme sur la lune.

Nous écoutions d'une oreille distraite mais quelque peu amusée.

A un moment, le petit groupe passa au stade des remèdes à administrer au sport arabo musulman malade de son burkini et de sa fausse pudeur, lorsqu'un des clients penchés sur le sort du malade s'écria, Eureka:

- Il faut, dit il, demander au comité olympique international d'inscrire comme épreuves de ces jeux olympiques, la course des dromadaires

Un autre de suggérer, non sans une pointe d'humour, l'introduction du Tberguigue (la rumeur ou le commérage) comme épreuve dans ces jeux.

Ou l'art de marchander, osa un troisième. Là, garanti, on sera médaille d'or.

Le quatrième de ces messieurs de proposer :

- Je pense que si pleurer sur son sort et attribuer ses échecs aux autres et même à la nature, devait figurer parmi ces épreuves, aucun doute que les Musulmans, seront sur les trois marches du podium olympique

Deux d'entre se levèrent et saluèrent les trois autres, demeurés a table. 

Lorsqu'ils se furent éloignés d'une dizaine de mètres du café, ils furent interpellés à haute voix par l'un de ceux qui terminaient encore leur thé à la menthe

- "Eh Hassan", lança t il à l'un de ceux qui s'éloignaient, " Si le fait de laisser payer votre verre par les autres devait figurer parmi les épreuves olympiques, sans doute que les Marocains battraient tous les records".

Nous ne savions comment faire pour retenir notre rire...

Ils ont quand même de l'humour, les Marocains!!!





jeudi 18 août 2016

Madame Marion LEMESRE ....

.
.
...Vous êtes une diffamatrice !!!!





Récemment, Madame Marion Lemesre, échevine à la Ville de Bruxelles, surfant sur la vague d'une mode en vogue actuellement - celle des attaques d'une certaine droite extrême haineuse  et sans discernement contre les Musulmans de notre pays -, a cru opportun d'y mettre son grain de sel en attaquant injustement et frontalement la librairie ARRISSALA, située au 152 du boulevard Lemonnier à 1000 Bruxelles

Sans y avoir jamais mis les pieds ou effectué une visite à cette librairie, tenu par un intellectuel des plus respectables, Monsieur LAMJAHDI Ahmed

L'intéressé fut mon compagnon de route, depuis les années 1980, lorsqu'ensemble, avec feu Mohammed El Baroudi et d'autres militants progressistes, nous militions au sein des syndicats belges.

A cette époque cet intellectuel était féru des livres et de la lecture ...Et investissait l'essentiel de ses économies dans l'acquisition d'ouvrages multi discipliniares...

A telle enseigne qu'il y a de cela une quinzaine d'années, Ahmed Lamjahdi a décidé de fonder sa propre librairie: ARRISSALA, qui signifie "le Message" en arabe.

L'attaque dont il fut l'objet de la part de Madame Lemesre dont je ne connais pas les goûts littéraires ou livresque, si d'aventure elle doit en avoir, a fait beaucoup de peine à mon ami Ahmed...qui m'a téléphoné pour m'en faire part.

J'ai tenu à lui rendre visite hier, pour me solidariser avec lui et pour témoigner. Il était aux larmes...

Mon témoignage se limitera à vous présenter les étalages de cette librairie qui, outre des ouvrages religieux islamiques, peu suspects de radicalité, regorgent de livres abordant les principales questions touchant au monde et à l'état de notre société plurielle et diversifiée

Des ouvrages de politique, de sociologie, d'histoire, de religions, de littérature, des romans....

Ahmed est fier de compter parmi ses trésors livresques, des ouvrages du philosophe Marak Halter, qu'on ne présente plus, d'Alain Gresh, directeur du Monde diplomatique, d'Amin Maalouf, de Tahar Ben Jelloun, de Gilles Kepel, d'Anna Erelle, de Malek Chebel, de Youssouf Seddik, du philospohe Avérroés, de Marcel Boisard, de Daniel Rivet, de Christian Chesnot ....et une multitude d'autres ouvrages à l'avenant, de même que des titres qui à eux seuls sont aptes à témoigner, que s'il y a une radicalisée, ce serait plutôt du coté de Madame Marion Lemesre qu'il faudrait lorgner.

Je me suis souvent approvisionné chez Ahmed pour ce qui se rapportait à mes sélections de lecture

Monsieur Lamjahdi se considère avant tout et après tout comme un libraire pluraliste 



Florilège de ces ouvrages :



Maalouf

L'mmeuble Yacoubian, à gauche

Le philosophe et écrivain Marek Halter 

Tahar Benjelloun

 Anna Erelle - Tahar Benjelloun

Malek Chebel


Le soufi Youssef Seddik

Daniel Rivet






 Le président sénégalais  


Amin Maalouf

 Henry Corbin


Alain Gresh, directeur du Monde diplomatique

 Marcel Boisard



 Brigitte Maréchal et Felice Dasseto

 Claude Gérard et J-P-Roux 


Devanture de la librairie Arrissala

mardi 16 août 2016

La régionale bruxelloise d'Ecolo est vrai bac à sable

.
.
L'affaire Oussama Atar - Ecolo

Le Frériste Mouhsin El Mouedden, maître à penser de l'Ecolo Mouhssin Ahmed

Après 48 heures de contacts soutenus entre les membres de la régionale bruxelloise d'Ecolo et des discussions ardues concernant la suppression par Ahmed Mouhssin, d'un article figurant sur le site de la cette régionale, les "dirigeants" de cette formation ont cédé aux pressions des blogs citoyens et surtout à celles de votre blog Bruxellois, surement

En effet, ils viennent de remettre sur leur site, cet article qui n'aurait jamais du être sucré. 

Car, s'il l 'a été, c'était parce que ceux qui l'avaient évacué savaient qu'Ecolo avait quelque chose à se reprocher dans cette affaire touchant au terrorisme

Ils ont remis le fameux article, mais pris bien soin de nous prendre pour des cons, en tentant de nous convaincre qu'ils ne sont pour rien dans cette affaire

Voici d'ailleurs le "communiqué" de ce jour, d'Ahmed Mouhssin, par lequel, le conseiller communal ten noodois cherche très maladroitement d'ailleurs, à nous manipuler et à noyer le poisson, en accusant un député (lequel ?), de chercher des poux à Ecolo dans cette affaire


Communiqué d'Ahmed Mouhssin:


"Affaire Oussama Atar : mise au point août 2016 

Nous regrettons et dénonçons la polémique lancée par un député adepte du genre et qui laisse entendre que les écologistes auraient participé à rapatrier en Belgique un présumé terroriste. Outre que cette information est calomnieuse et irresponsable, elle est factuellement et objectivement totalement fausse. 

En 2010, l’ensemble de la classe politique belge s’inquiétait de la santé d’un détenu belge dans une prison irakienne. Ainsi, outre les députés épinglés dans le cadre de cette polémique, Monsieur Ducarme (MR) lui-même s’inquiétait de la situation de Monsieur Atar et interrogeait à ce propos le Ministre des Affaires Étrangères. 

En réponse à Monsieur Denis Ducarme le Ministre Van Ackere affirmait également avoir demandé le rapatriement d’Oussama Atar pour des raisons sanitaires sans qu’il soit fait état d’une quelconque pression ou intervention d’Ecolo :

 https://www.lachambre.be/kvvcr/showpage.cfm?section=qrva&language=fr&cfm=qrvaXml.cfm?legislat=53&dossierID=53-b003-603-0050-0000201000539.xml 

Rien, ni personne à l’époque n’avait d’informations de l’éventuelle dangerosité du détenu. Il va sans dire que si tel avait été le cas, ni les écologistes, ni Monsieur Ducarme, ni le gouvernement belge n’auraient adopté la position prise à l’époque. 

Affirmer le contraire, en occultant une partie de la vérité (à savoir la position du gouvernement belge et celle de Monsieur Ducarme) relève de la malhonnêteté intellectuelle et de la récupération politicienne qui ne résiste pas à l’épreuve des faits, pour autant que l’on s’en préoccupe".

Fin du communiqué d'Ahmed Mouhssin


 ----------------

Le problème ne réside pas dans l'attitude d'Ecolo à cette époque, mais dans la précipitation avec laquelle Ahmed Mouhssin a agi en supprimant, il y a 48 heures, l'article de soutien à Oussama Atar, qui figurait sur le site d'Ecolo

A cette interrogation, Mouhssin ne donne aucune explication...Parce qu'il n y a pas d'autre explication que celle causée par la panique qui a saisi l'élu ten noodois d'Ecolo lors de la parution des articles de Bruxellois surement

Articles dont nombre de députés et de médias se sont saisis ces dernières 48 heures.

"Faire la politique autrement" ne rime pas avec le sucrage d'un article gênant et compromettant resté depuis 2010 sur le site d'Ecolo

La transparence tant vantée par Ecolo est en train de prendre un coup sévère tant les responsables bruxellois de ce parti observent un silence suspect sur leurs accointances avec des personnes soupçonnées ou inculpées pour terrorisme

Je m'explique:

Lors de l'affaire Beliraj, ce détenu belgo marocain, arrêté au Maroc en 2008 et condamné à perpétuité une année plus tard, Ecolo ne s'était exprimé que très timidement lorsque la justice belge avait innocenté ce prisonnier d'opinion pour les charges qui étaient retenues contre lui en Belgique...

Car, dans toutes ces affaires, Ecolo Bruxelles, sous l'impulsion du duo Genot - Mouhssin, ne s'engage à fonds que lorsqu'il y a un mouvement populaire et une mobilisation susceptible de lui donner une visibilité électorale.

Pour Beliraj, cette mobilisation n'a jamais existé et seule l'épouse de ce détenu belge, avait tenté d'alerter l'opinion sur le sort de son mari...

Et donc, l'intérêt d'Ecolo Bruxelles pour cette affaire n'avait guère dépassé le niveau de la mer.

En revanche pour les autres affaires médiatisées, touchant peu ou prou au terrorisme et impliquant des ressortissants belgo marocains, Ecolo s'est toujours donné une présence des plus manifestes....

Ainsi, pour ce qui concerne Oussama Atar, nous avons vu comment cette formation avait lancé une campagne de soutien en faveur de ce jeune belgo marocain, lorsque celui ci était incarcéré en Irak et ce jusqu'à obtenir sa libération

Plus grave encore, dans cette affaire, les élus Ecolo avaient même pris pour argent comptant les allégations de la famille d'Oussama Atar et de son avocat, selon lesquelles, ce jeune détenu avait été injustement arrêté et souffrait d'une tumeur aux reins.

Contribuant ainsi à manipuler et à influencer l'opinion publique quant à la réalité dans cette affaire

Pour ce qui concerne une autre affaire, liée au terrorisme et impliquant le Belgo - Marocain Ali Aarass, un appel, suscité par le comité de soutien à ce détenu marocain, avait mobilisé un nombre important d'élus et de militants Ecolo dont:


Matthieu Daele, député wallon (Ecolo), Céline Delforge, députée bruxelloise (Ecolo) , Isabelle Durant, députée (Ecolo), Jean-Claude Englebert, 1er échevin de Forest (Ecolo), Zoé Génot, députée régionale (Ecolo) , Stéphane Hazee, chef de groupe Ecolo au Parlement wallon, Zakia Khattabi, députée fédérale (Ecolo), Alain Maron, député bruxellois (Ecolo), Jacky Morael, sénateur honoraire et Ministre d’État (Ecolo), Arnaud Pinxteren , député bruxellois (Ecolo), Hélène Ryckmans, députée FWB (Ecolo), Barbara Trachte, députée bruxelloise (Ecolo)

Cet engagement massif d'Ecolo en faveur de la libération de ce détenu belgo marocain était motivé par la grande mobilisation populaire autour du cas d'Ali Aarass.

Curieusement, celui qui tire les ficelles de cet engouement Ecolo, favorable à ce prisonnier marocain, à savoir Ahmed Mouhssin, (signataire de l'appel en faveur d'Oussama Atar), ne s'était pas manifesté à cette occasion

Et pour cause: Ahmed Mouhssin se garde bien de mettre en difficulté l'Etat marocain et s'abstient toujours de signer des appels à libérer des détenus belgo - marocains, incarcérés au Maroc...Comme ce fut le cas pour Abdelkader Belliraj

C'est que Ahmed Mouhssin, contrairement à la direction de son parti qui soutient le Front Polisario, prend fait et cause pour le Maroc pour ce qui concerne l'affaire du Sahara occidental...

Il a même participé à une visite à El Ayoune, capitale de ce territoire, à l'invitation du Maroc en compagnie de son ami Radouane Bouhlal.

Cette attitude et d'autres liées à son penchant islamiste irrite au plus haut niveau la direction bruxelloise d'Ecolo qui avait bien manoeuvré, pour le placer en 2014, en une position difficilement légible sur la liste du parti à Bruxelles

En conséquence, Mouhssin qui assiste aux fêtes du trône marocain, est aisément repérable lors d'appels à soutenir des belgo - marocains lorsque ces personnes sont détenues en Irak ou ailleurs, mais ne comptez pas sur lui pour apporter sa solidarité à des détenus, condamnés et incarcérés au Maroc.

Mais derrière Ahmed Mouhssin se tient discrètement la nébuleuse frériste, qui a toujours soutenu son élection à Bruxelles.

Cette nébuleuse, jadis regroupée au MRAX autour de Radoaune Bouhal, Farida Aarras, Nadia Moumezzoughe, Mouhsin Mouedden, Nordin Saidi et d'autres agitateurs salafisto fréristes, reste toujours attachée aux basques d'Ahmed Mouhssin... 

Ecolo se doit de donner un coup de pied dans la fourmillère pour se débarrasser de ces parasites... qui ont l'oreille très attentive de Zoé Genot et qui polluent l'action de ce parti

Plus généralement et comme Bruxellois surement n'a eu de cesse de le dénoncer, il y a au delà d'Ecolo, une tendance suspecte chez nombre d'élus belgo - marocains, à se porter, au nom d'une solidarité ethnique et islamique, au secours de personnes suspectées d'activités liées au terrorisme




--------------------




La Libre Belgique de ce jour vient d'ailleurs de confirmer ce que votre blog a toujours dénoncé dans ce domaine






















lundi 15 août 2016

Face aux islamistes, le dernier mot doit revenir à l'Etat...

.
.
...Qui doit sonner la récréation



A Berchem, des policiers bloquent la rue, sur ordre du bourgmestre, pour permettre aux musulmans d'effectuer leur prière du vendredi ...Scandaleux!!! 


Face aux islamistes qui ont fait main basse sur les familles musulmanes de Belgique et étendu leur pouvoir terroriste sur les mosquées et au sein des espaces publics des quartiers à forte concentration musulmane, il est grand temps de lancer à ces fascistes, des signaux forts pour leur démontrer que dans ce pays, il y a encore un état capable de se faire respecter

Notre Etat, à tous les niveaux de pouvoirs, a trop lâché de lest à ces groupes occultes qui se cachent derrière les musulmans pour s'en servir comme boucliers humains, dans leur stratégie de prise de pouvoir dans notre pays

Moi qui suis en Belgique depuis 1970, j'ai vu comment les transformations se sont produites au sein des communautés immigrées issues du Maghreb et comment, rue par rue et quartier par quartier, les islamistes ont réussi à instaurer leur dictature terroriste parmi ces familles..

Le foulard, qui n'était pas obligatoire du temps où des familles immigrées arrivées en Belgique durant les années 1960, fut le premier cheval de Troie utilisé par les salafistes et les Fréristes venus d'ailleurs

L'imposition de ce fichu dit islamique s'est effectuée à travers la culpabilisation de parents musulmans démunis face à ces professionnels de l'endoctrinement islamiste

Si l'imposition du foulard fut la première bataille que les intégristes livrèrent aux musulmans de notre pays et à notre état, la seconde attaque fut celle opérée via les  accommodements raisonnables à travers l'intrusion du halal dans les cantines scolaires

Un autre bras de fer que l'islam politique livre à notre société est celui lié à la question de l'abattage des moutons lors de la commémoration du sacrifice d'Abraham.

Les islamistes ne se soucient guère de savoir si ce qu'ils nous imposent est estampillé islamique ou licite en islam. 

Leur objectif est ailleurs: Tester notre capacité de résistance face à leur offensive soutenue.

Une offensive visant, comme l'a dit si clairement le grand leader des Frères musulmans, Youssef Al Qaradaoui, à islamiser notre pays et l'Europe 

Cette fois et toujours selon Al Qaradaoui, pas par la force de l'épée mais par une guérilla soutenue et stratégiquement conçue dans les sphères Fréristes.

Nous avons beaucoup cédé. Certains bourgmestres, comme à Molenbeek, Forest et récemment à Berchem où les autorités fermèrent la circulation automobile pour permettre aux fidèles de prolonger l'espace fermé de leur mosquée vers l'extérieur du lieu du culte, sont allés trop loin

Les autorisations de brosser les cours de piscine pour les jeunes filles, de même que les autorisations données de ci de là à des groupes de femmes musulmanes, décidées à occuper seules des piscines, doivent cesser

Les associations caritatives et sociales gérées par des femmes musulmanes sont quasi toutes phagocytées par des "Soeurs musulmanes" .

Nous ne devons pas céder au chantage proféré à notre visage: soit vous accommodez raisonnablement, soit les jeunes musulmans " risquent de recourir à la violence"..

Eh bien, si ces jeunes recourent à la violence, l'état doit être en mesure de les briser et de faire valoir la suprématie de l'état de droit et bannir toute forme de zone de non droit...

Ils nous livrent la guerre en prenant en otages les musulmans de notre pays.... 

Il faut que nous aidions "nos" Musulmans à se libérer de l'étreinte étouffante de l'islam politique...C'est notre devoir et notre responsabilité

Je ne cesserai jamais de dénoncer la mollesse, voire la complaisance que manifestent nos autorités face aux écoles coraniques, ateliers de fabrication des terroristes de demain

Il ne faut plus accepter ce chantage au racisme et à l'islamophobie qui tend à museler tous les citoyens qui estiment de leur droit de critiquer l'islam voire de blasphémer

Le Collectif contre l'islamophobie qui s'est infiltré au sein de nombreux organismes de défense des droits de l'homme, est le bras armé de la Confrérie des Frères, pour ce qui concerne la "lutte contre l'islamophobie" 

Il faut que le dernier mot revienne à l'autorité et que nous rompions avec toute concession qui met à mal nos valeurs démocratiques

Ces valeurs qui assurent la protection de tous

Au sein des partis politiques, beaucoup de reculs ont été opérés face aux double discours et aux doubles allégeances des élus musulmans...

Ceci dans le but de s'assurer les suffrages des communautés musulmanes de notre pays...

Il faut donner un signal très fort à ces groupes intégristes et fondamentalistes et leur signifier que nous ne sommes plus prêts à aller plus loin dans les concessions au nom du respect des différences...

Nous ne devons plus respecter les différences qui autorisent l'homme à bafouer les droits de la femme...les  différences qui permettent et encouragent la séparation entre les sexes au sein de nos écoles et de nos entreprises publiques

Les différences qui poussent des maris à refuser à leurs femmes les examens médicaux effectués par des médecins de sexe masculin

Des différences qui autorisent des étudiants à faire passer des théories obscurantistes avant celles émanant des lumières 

Ce faisant, nous couperons l'herbe sous les pieds des groupes islamistes et aiderons ainsi les Musulmans à s'émanciper de leur emprise




L'affaire Ecolo - Oussama Atar - Pourquoi Zoe Genot se tait aujourd'hui ?

.
.


Ahmed El Khannouss, échevin et député Cdh avait tenu à marcher en faveur d'Oussama Attar


Jamal Ikazbane, celui là même qui avait insulté Claude Moniquet, le qualifiant de "Raclure sioniste", était préasent dans le cortège de soutien à Oussama Atar


Zoe Génot, député fédérale à l'époque s'était associée aux cotés d'Ahmed Mouhssine à la marche de solidarité en faveur de Oussama Attar

En complément à l'article publié hier sur Bruxellois surement et après avoir épinglé le rôle d'Ahmed Mouhssin dans la campagne de solidarité avec Oussama Atar, de nombreux lecteurs du blog nous ont communiqué des informations très sensibles quant à l'implication du parti Ecolo dans cette affaire interpellante, 

Et au delà d'Ecolo, l'implication d'élus arabo musulmans du PS et du CDH est on en peut plus manifeste dans cette campagne de sympathie en faveur de Oussama Atar 

En effet, lors d'une manifestation organisée par des activistes tournant dans le giron de la liste Egalité, liste animée par les communistes attardés, ex membres du PTB que sont Nadine Rossa Rosso et Luc Vervaet, les députés et échevins Jamal Ikazbane, âme damnée de Philippe Moureaux à Molenbeek et Ahmed El Khannouss s'étaient  associés à cette marche suspecte

http://e-s-g.blogspot.be/2010/05/oussama-atar-toujours-besoin-de-nous.html

Plus inquiétant, Zoe Genot, députée régionale bruxelloise, s'était jointe à cette manifestation qui se déroula dans le centre bruxellois en faveur de la libération de Oussama Atar

Ce qui démontre que cette affaire avait mobilisé le parti Ecolo dans son ensemble.

Si à Bruxelles, le PS et le Cdh rivalisent de démagogie et de "cadeaux" pour attirer vers eux les électeurs allochtones, Ecolo avait depuis 5 ans, tourné le dos à ce public, et seules les deux sections bruxelloises de cette formation (Saint Josse et Molenbeek) s'accrochent à l'espoir d'attirer cet électorat vers leurs sections

http://bruxellois-surement.blogspot.be/2015/11/meme-constat-pour-ecolo.html


----------------------------------




dimanche 14 août 2016

Quand Ecolo parrainait

.
.
...un terroriste  

Ou comment Ahmed Mouhssin "mouilla" Ecolo dans une affaire fumeuse en lien avec le terroriste Oussama Atar

http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.ecolo.be%2F%3FUne-course-contre-la-montre-face&h=vAQE-82Br

------------------

Le texte ci après, signé sur le site d'Ecolo le 14 octobre 2010, par Ahmed Mouhssin, alors député régional et Ecolo et Juliette Boulet, secrétaire parlementaire du même parti 


Juliette BouletAhmed Mouhssin


"Oussama Atar est un jeune Belge qui décida, à la fin de sa scolarité, d’accompagner un convoi apportant des médicaments à la population irakienne. En traversant la frontière syrio-irakienne, il fut arrêté et inculpé par les autorités américaines le 24 février 2004, vu son absence de visa pour pénétrer en Irak.

Condamné à perpétuité suite à un procès reconnu comme sommaire, cette peine fut réduite à un emprisonnement à 10 années de réclusion par la Cour d’Appel de Bagdad. Aujourd’hui incarcéré à la prison de Nassirieh, près de Bassora, il a perdu 30 kilos et sa santé est gravement menacée : une pathologie sérieuse aux reins à été diagnostiquée et nécessite une opération urgente. Pourtant du coté des Affaires Etrangères belges, c’est le silence complet.

Désormais chaque heure compte.

Malgré de nombreuses tentatives d’interpellation par des membres de la famille, le ministère reste muet. Une dernière rencontre demandée avec le Ministre ou son cabinet à été refusée. C’est finalement l’administration qui les a reçus pour confirmer les nouvelles alarmantes sur l’état de santé de Monsieur Atar.

Aujourd’hui, une véritable course contre la montre est enclenchée pour lui permettre de recevoir, en Belgique, les soins nécessaires. Ecolo souhaite que le ministre Vanackere prenne enfin de toute urgence les mesures qui s’imposent pour sauver la vie de ce ressortissant, sans quoi son incarcération risque très rapidement de lui être fatale".




-----------------------

Commentaire de Bruxellois surement


Comment Ecolo avait contribué à la libération d'un dangereux terroriste en 2012





Celui qui, sous l'impulsion d'Ahmed Mouhssin, avait été présenté par Ecolo comme un humanitaire altruiste, parti en Irak pour aider la veuve et l'orphelin,  (lire texte ci dessus), s'avère être un dangereux terroriste qui d'après des informations recoupées, a côtoyé le patron de Daech Abou Bakr Al Baghdadi


http://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.ecolo.be%2F%3FUne-course-contre-la-montre-face&h=eAQHTz-Ja&s=1



Dans le communiqué co signé par Mouhssine, on peut lire : 
"
Ecolo souhaite que le ministre Vanackere prenne enfin de toute urgence les mesures qui s’imposent pour sauver la vie de ce ressortissant, sans quoi son incarcération risque très rapidement de lui être fatale".

Lors de sa libération en 2012, c'est à dire 2 ans après le communiqué de ce parti co signé par Ahmed Mouhssin et Juliette Boulet, le parti vert n'avait pas pipé mot de cette affaire, comme si déjà à cette époque l'on se doutait de la réalité des choses ....

On attend d'Ecolo et surtout d'Ahmed Mouhssin de sortir de son mutisme et d'expliquer le pourquoi de cette inquiétante solidarité avec un terroriste

Par le passé, j'avais aussi épinglé la curieuse intervention du député échevin Molenbeekois en faveur du père d'un jeune Molenbeekois détenu au Yémen et avais même publié des vidéos montrant Al Khannouss à Sanaa, capitale de ce pays ravagé par la guerre et Al Qaeda.

Eh bien dans cette affaire concernant Ouassam Atar qu'Ahmed Mouhssin avait soutenu, El Khannous, ratissant le plus large possible au niveau des voix allochtones avait tenu à la même époque, une conférence de presse pour apporter son soutien au même Atar

Le lien ci après en témoigne



mercredi 10 août 2016

Des acquéreurs d'appartements au Maroc se plaignent ...

.
.
...Parmi eux de nombreux Belges


Communiqué du Magazine  Le Maroxellois



Les problèmes que n'arrêtent pas de nous signaler les MRE et même des Belges de souche ayant été attirés par des publicités aguichantes utilisées par des promoteurs immobiliers marocains peu scrupuleux, deviennent monnaie courante au Maroc et à Marrakech en particulier

De nombreux témoignages qui nous sont parvenus indiquent que de nombreux acquéreurs qui ont cédé à ce genre de publicité et investi une bonne partie de leurs économies dans l'achat d'un appartement auprès du Projet Immobilier Avenis (Jet Sakane), ne savent plus à quel saint se vouer pour faire valoir leurs droits

Des immeubles non encore achevés de construction ou de finition, une pratique éhontée et au grand jour de la prostitution dans nombre de ces immeubles

Des syndics qui sont aux abonnés absents sauf lorsqu'il s'agit de réclamer les cotisations des propriétaires des appartements

Le siège de cette société, située à Casablanca rend d'après les personnes qui nous contacté, tout contact ou plainte auprès du président ou du vice président de cette entité, de l'ordre de l'impossible

De nombreux travaux restent en rac et les responsables de cette société ne semblent pas pressés de les achever, au grand dam des propriétaires dont certains, vivant à l'étranger, ne trouvent pas le temps nécessaire pour faire valoir leurs droits sur place.

Le magazine Le Maroxellois qui représente la vitrine du Maroc et des Marocains en Belgique et se déploie pour la défense des intérêts des MRE compte envoyer prochainement sur place une équipe pour mener une investigation et dresser un dossier complet relatifs à ces  graves atteintes aux droits des propriétaires,

Dossier que le magazine portera à la connaissance des décideurs marocains 



Une misérable médaille de bronze...


.
...pour les Emirats arabes Unis


La délégation émirati

Un boxeur marocain incarcéré suite à une agression à la DSK sur deux femmes de chambre brésiliennes, une judoka qui trouve le tatami trop douillet et décide de piquer un somme après son envoi au tapis

Seules les Emirats arabes Unis ont réussi sur les 23 pays arabes en compétition, à décrocher une médaille de bronze en judo.

L'honneur arabe est sauf donc...

Le Maroc s'est targué d'avoir à Rio un ....arbitre assistant...pour se consoler de n'avoir à ce jour rien glané comme trophée

Seul le drapeau émirati a été hissé sir les 23 drapeaux des pays 
de la Ligue arabe 

L'équipe de handball du Qatar composée quasi exclusivement de joueurs non qataris d'origine, s'est faite exploser hier par les Français.  

Depuis le début des jeux olympiques modernes en 1896, voici le tableau total des médailles arabes:



NationsNombre de médaillesOr       ArgentBronze
Egypte267910
Maroc226511
Algérie15528
Tunisie10424
Syrie3111
Emirats1100
Liban4022
Arabie-Saoudite3012
Soudan1010
Qatar4004
Koweit2002
Djibouti
Irak
Bahrein
1001

De nombreux pays arabes comme la Jordanie, Oman, Lybie ...n'on jamais décroché la moindre médaille...

Quand on pense qu'à lui seul Phelps, a obtenu 20 médailles d'or à ce jour -autant que l'Egypte, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie réunis- on est en droit de se poser la question qui brûle les lèvres arabes: 

Faut il vraiment dépenser toute cette énergie pour aller se faire ridiculiser parmi les grandes nations du sports ?

La dernière trouvaille qui fait le tour des réseaux sociaux des frustrés arabes consiste à faire l'apologie de la Hijjama, cette méthode d'extraction du sang vicié du corps humain

Il a suffi qu'un con poste sur facebook un commentaire selon lequel les tâches vues sur le dos de Phelps provenaient de cette Hijama, pour que la toile musulmane s'enflamme autour de cette technique initiée par le prophète Mohammed

Oubliant que Phelps et tous les autres nageurs et nageuses fournissent des efforts extraordinaires à longueur d'année pour se préparer à cette compétition

Ces demeurés de facebookers ne se sont pas demandés pourquoi les sportifs musulmans ne se sont pas distingués dans le jeux olympiques en pratiquant cette hijama

Quand le ridicule ne tue pas


mardi 9 août 2016

PAM. PJD, RNI, FUS, MAS, FAR.....

.
.
...Tout cela ne vous dit évidemment rien, si vous n'êtes pas marocain....Et encore...


Au revoir...On se bigle (bientôt)


A part que ce pays se targue fièrement d'être un pays arabe, ayant l'arabe comme langue officielle, tous les Marocains à qui vous vous adressez dans la rue ou dans un commerce, vous répondront à votre demande d'information, soit en français, soit en espagnol s'ils sont nordistes, ou plus généralement en darija de manière prépondérante.

Même les Amazigh (berbères), recourront à cette inévitable darija (une sorte d'arabe du pauvre), pour vous renseigner.

Dans les administrations publiques ou les institutions privées, comme les banques, les assurances ou les hôtels, on vous parlera darija lorsqu'on vous délivrera des documents dans la langue du Coran.

Chose cocasse, même au conseil des ministres ou dans les réunions des conseils d'administration des sociétés ayant pignon sur rue, c'est la darija ou le français qui priment. 

L'arabe livresque, dit classique qu'on lit dans les journaux ou dans les livres est laissé aux marocains instruits..., qui ne représentent pas 50℅ de la population du pays.


Eh mon frère, je peux pendre une photo ?

Les masses campagnardes usent d'un melting pot de darija et des diverses variantes régionales de l'Amazigh (tarifit, tachel7it, tassoussit, etc....)

Dans les établissements de l'enseignement public, c'est l'arabe classique qui prime, même si lorsqu'il cale, l'instituteur ou le prof recourt à la darija ou au français, pour se sortir de son  blocage.

A la radio et à la télé officielles, la "langue" des programmes de variétés c'est exclusivement la darija - même si certains termes sont empruntés au français- , alors que pour les infos officielles c'est l'arabe dit classique qui domine. 

Sauf pour les JT dans les langues étrangères.

Chose vraiment amusante: lors des transmissions télévisuelles des rencontres sportives, les noms des clubs en abrégé, sont donnés en français.

Ainsi pour indiquer au coin du téléviseur, le nom du Raja de Casablanca, on inscrira en lettres latines RAC, pour le Widad de la même ville, vous aurez WAC, quant pour le club de l'armée royale vous aurez en face des yeux FAR (Forces armées royales), à croire qu'on est en chemin pour affronter un ennemi sur un champ de bataille.

Le club d'en face est intimidé avant l'entame du match....

Pour les partis politiques marocains, c'est exactement le même topo que pour les clubs sportifs.

Ainsi Al Adala wat tanmiya sera PJD -Parti de la Justice et du développement) dans votre journal en langue française et "Albijidi", lorsque la gazette paraît en arabe.

Idem pour le PAM (Parti de l'authenticité et de la Modernité), en arabe "Albam". 

Je comprends les journaux qui préfèrent abréger, ce qui n'est pas possible en arabe....Car pour écrire Hizb Attaqaddoum wal ichtirakia, il faut ajouter un page à l'édition du jour...

Il en va de même pour les autres formations politiques et même syndicales.

A part cela, la langue principale et officielle au Maroc, c'est l'arabe....

Kayen chi flouss? Y a t il de l'argent?
Khouk 7azaq!. Ton frère est fauché...!