mercredi 30 mars 2016

Pourquoi pas avant les attentats de Paris ?

.
.
...Le Maroc se targue d'avoir indiqué la cache d'Abaoud aux renseignement français..

-------

LES RENSEIGNEMENTS FRANÇAIS EMBAUCHENT DES INFORMATEURS MAROCAINS

Kiosque360. 

Les renseignements français recrutent des agents au Maroc, après l’intervention fructueuse des renseignements marocains qui ont aidé à mettre la main sur Abdelhamid Abaoud.

Les renseignements français recrutent au Maghreb. 

Après les dernières attaques à Paris en novembre dernier, le ministère de la Défense a décidé de faire preuve de plus de vigilance et d’augmenter ses effectifs aux renseignements généraux, de façon à ce que la lutte anti-terroriste soit plus efficace. 

C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath, dans son édition du mercredi 30 mars.

Les attentats de novembre dernier ont en effet révélé de multiples failles dans le système de renseignement français.

Le Maroc a donc apporté son aide à la France, et ce sont les renseignements marocains qui ont localisé la planque d'Abdelhamid Abaoud, soit du responsable numéro 1 des attentats de Paris, à Saint-Denis, en banlieue parisienne.


L’intervention du Maroc a été très efficace. Partant de là, Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, a validé la proposition de recruter davantage dans les rangs des agents de renseignement marocains. 

Les derniers attentats en Belgique, le 22 mars, y sont également pour quelque chose, puisque la menace terroriste devient de plus en plus inquiétante.

Les agents de renseignement maghrébins en général et marocains en particulier devront agir dans les milieux où il y a les plus grandes concentrations d'immigrés issus des pays du Maghreb.
Ils seront dispatchés dans plusieurs villes: à Lille, dans la banlieue parisienne, à Bordeaux, à Clermont Ferrand.


Commentaire de Bruxellois surement



Puisque les "Marocains" se sont montrés si brillants après coup en fournissant aux renseignements français la cache d'Abaoud à Saint Denis, pourquoi ne l'ont ils pas fait avant les dramatiques attentats du 13 novembre qui ont occasionné 130 morts et des centaines de blessés ?

Le Frère d'Abaoud qui se trouve détenu à Salé (près de Rabat) et qui a parait il communiqué ces informations aux policiers marocains, aurait pu être interrogé avant ces attentats et permis d'éviter le carnage du Bataclan et du Stade de France...


Un frère d'Abaaoud arrêté le mois dernier au Maroc
Yassine et Abdelhamid Abaoud


Abdelhamid Abaoud était connu de toute la toile depuis longtemps pour ses menaces sur Youtube qu'il adressait en continu à la Belgique et à la France

Son nom avait été cité à maintes reprises, notamment après les attaques de Verviers contre des policiers belges...

En conséquence, il est impensable que les limiers marocains du renseignement n'aient pas pensé à aller rendre visite à son frère et ne l'ont fait qu'après les attaques parisiennes.

On sait qu'entre la justice française et l'Etat marocain, une sérieuse brouille caractérisait les relations entre les deux parties depuis que la justice hexagonale avait lancé un avis d'amener contre le patron des renseignements du royaume chérifien, pour une obscure affaire de "torture" sur détenu et que par ce fait, le Maroc avait décidé d'arrêter toute collaboration avec la France en matière de lutte contre le terrorisme.

Cette période de brouille a probablement permis aux terroristes marocains (Abaoud et son réseau) de profiter du vide policier entre les deux pays pour mettre à exécution leurs forfaits.

Depuis, Paris a décerné la légion d'honneur à celui que la justice française recherchait, à savoir le patron de la DGSN (Direction générale de la sûreté nationale au Maroc)

Entre les deux étapes, Abaoud et son groupe de semeurs de la mort avaient déjà sévi 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire